Jeux vidéo : Mario de Nintendo pourrait bien changer de plate-forme

CloudMobilitéOS mobilesSmartphones

Vétéran des jeux de plate-forme, le plombier Mario Bros pourrait bien être dépêchée sur une autre plate-forme que les consoles Nintendo. Les investisseurs se font de plus en plus pressants pour le voir débouler sur iOS.

L’iconique petit plombier Mario Bros de Nintendo n’a pas encore du plomb dans l’aile, mais lui et ses acolytes pourraient bientôt arrondir leurs fins de mois en changeant de plate-forme et plus précisément en allant voir du côté de l’iPhone.

La toute récente console portable 3DS du constructeur japonais a en effet du mal à rencontrer son public. En témoigne la coupe claire dans son prix annoncée par le P-DG Satoru Iwata en personne. C’est une baisse de 40% de son prix initial au Japon et de 32% aux Etats-Unis qui vient d’être annoncée. C’est du jamais vu pour une console sortie il y a seulement six mois.

La Wii est par ailleurs en fin de vie et la prochaine console de salon, la Wii U, devrait seulement arriver en juin 2012. Son annonce a d’ailleurs été saluée par une baisse du cours de l’action Nintendo à la Bourse de Tokyo. Mais de façon plus générale, c’est tout le secteur des consoles de jeux vidéo qui est en plein marasme. Il faut remonter à octobre 2006 pour retrouver l’équivalent en termes de vente de consoles.

Le rebond pourrait venir avec la sortie de nouvelles consoles, mais celles-ci ne sont pas attendues avant la fin 2011, voire 2012, exceptée pour la Wii U et la portable de Sony, la PlayStation Vita, qui sortira au Japon à la fin de l’année, mais n’arrivera aux Etats-Unis et en Europe qu’en 2012.

Il faut toutefois jeter un regard spécifique sur les consoles portables qui souffrent de la concurrence des smartphones de plus en plus puissants. Les jeux proposés y sont par ailleurs beaucoup moins onéreux que ceux sur consoles portables.

Certains investisseurs aimeraient donc voir Nintendo sortir des jeux sur iOS. “Les smartphones sont le nouveau terrain de bataille pour l’industrie du jeu vidéo”, affirme Masamitsu Ohki, un manager au sein de Stats Investment Management.

Certains éditeurs de jeux vidéo l’ont bien compris. C’est le cas d’Electronic Arts, second plus grand éditeur derrière Activision, qui vient d’acquérir PopCap Games connu notamment pour son bestseller “Plants vs. Zombies” sur plates-formes mobiles.

L’industrie du jeu vidéo est loin d’être un long fleuve tranquille. Mais Nintendo s’inspirera peut-être de la société Pokemon. Le 6 juillet 2011, lorsque celle-ci a annoncé qu’elle sortirait un jeu pour Android et iOS, le cours de Nintendo avait alors atteint un plus haut au regard des quatre précédents mois. Toutefois, très rapidement, Nintendo avait nié toute intention de sortir des jeux pour iPhone. L’action avait alors inéluctablement replongé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur