Kraken : la plateforme d’échange de crypto-monnaie de retour après des soubresauts

E-paiementMarketing
bitcoin-brexit

La plateforme d’échange de crypto-monnaies Kraken a fait planer le doute à la suite d’une mise à jour qui s’est éternisée.

Si la volatilité est largement associée aux crypto-monnaies, le scepticisme est également de mise avec les plateformes qui permettent leur échange.

Un fantôme plane toujours sur ces plateformes : celui de MtGox, numéro un dans le secteur en 2014 et dont la descente aux enfers avait coûté aux traders près d’un demi-milliard de dollars en bitcoins.

Les soucis rencontrés par le site Web Kraken ont largement inquiété les habitués de la plateforme d’échange de crypto-monnaies.

Celle-ci avait annoncé qu’elle serait déconnectée le 11 janvier pour une durée de deux heures. Il s’agissait de mettre à jour le système.

Il faut dire que Kraken jouit d’une très grande popularité, grâce à des frais assez faibles. Elle se classe au cinquième rang mondial des plateformes d’échange de crypto-monnaies.

Mais le doute avait commencé à s’insinuer dans l’esprit de ses utilisateurs lorsqu’il s’était avéré qu’après deux jours, le fonctionnement n’était toujours pas rétabli… la faute à un bug.

Après plus de 48 heures de maintenance, Kraken a finalement été remis en service le 13 janvier dernier.

Il ne s’agit pas de la seule plate-forme à avoir connu des soucis. En mai 2017, Coinbase avait été déconnectée durant plusieurs heures, en raison de performances dégradées.

Luno, Bitfinex (la plus importante des plateformes) et Bitstamp ont connu des problèmes similaires en décembre. La faute à un afflux massif de nouveaux utilisateurs de crypto-monnaies. La hausse substantielle du cours du bitcoin n’y était pas étrangère.

En guise d’excuses auprès de ses utilisateurs, Kraken a réduit les frais de transaction à zéro jusqu’à la fin du mois.

Toujours est-il que les plateformes, aussi grosses soient-elles, ont du mal à encaisser la montée en charge découlant de l’afflux massif de nouveaux utilisateurs et des volumes d’échange en forte croissance qui en découlent.

(Crédit photo : Yulia Grigoryeva – Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur