La fille adoptive de Jacques Chirac porte plainte contre un contributeur de Wikipedia

Mobilité

Anh Dao Traxel, la fille adoptive de Jacques Chirac, a déposé une plainte pour diffamation contre un internaute qui a mis en ligne sa biographie sur l’encyclopédie Wikipedia.

La célèbre encyclopédie collaborative en ligne Wikipedia fait encore parler d’elle  pour avoir dispenser des informations erronées. Anh Dao Traxel, la fille adoptive de Jacques Chirac, a en effet décidé de porter plainte contre un contributeur de Wikipedia, connu sous le pseudonyme d’Homninex, rapporte le quotidien Le Parisien.

Celui-ci a posté dans un article sur Wikipedia, daté du 11 juin, des propos jugés “mensongers et préjudiciables” par Anh Dao Traxel et son mari. S’étant saisi de cette plainte contre X, le parquet d’Evry, dans l’Essonne, a ouvert une enquête pour diffamation.

La contribution en question sur Wikipedia qualifiait le deuxième mari de la fille de l’ex-président de la République de “ressortissant vietnamien“, alors que celui-ci est de nationalité française. L’article expliquait également qu’elle avait abandonné ses enfants mineurs à la garde de son premier époux. Anh Dao Traxel a réfuté cette affirmation, et explique qu’elle voit toujours ses enfants, qui vivent avec leur père depuis son divorce.

Choquée par la publication de ces propos sur le Web, elle déplore que “n’importe qui peut écrire n’importe quoi sur une personne dans le but de lui nuire et de la salir sans qu’il soit mis en place de système de contrôle”. Elle plaide ainsi pour la mise en place d’une autorité de régulation qui se consacrerait entièrement aux contenus qui circulent sur la Toile. En attendant, la contribution de Homninex a été supprimée de Wikipedia et remplacée par un article plus concis et neutre.

C’est justement pour éviter ces dérapages et la multiplication de plaintes pour diffamation que la version anglophone de l’encyclopédie en ligne a récemment mis en place un système de contrôle et de modération pour valider les contenus mis en ligne sur le site.

En outre, Wikipedia va bientôt instaurer un nouveau module baptisé WikiTrust, un code couleur automatique permettant aux utilisateurs d’évaluer la fiabilité des contenus proposés par l’encyclopédie collaborative.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur