L’e-commerce en France résiste encore et toujours à la crise

E-commerceMarketing
ecommerce-fevad

Les dépenses en ligne des Français en 2014 ont progressé de 11% sur un an, pour atteindre les 57 milliards d’euros, selon le dernier bilan de l’e-commerce de la FEVAD.

Dans un contexte économique difficile, le secteur du e-commerce tire bien son épingle du jeu, avec les dépenses en ligne des Français ont atteint 57 milliards d’euros en 2014, soit une progression de 11% par rapport à 2013 (51,5 milliards d’euros), selon le bilan de l’e-commerce 2014 présenté la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance).

L’e-commerce représente désormais 9% de la totalité du commerce de détail en France, hors produits alimentaires.

Des résultats qui restent « légèrement supérieurs aux attentes »,  selon Marc Lolivier délégué général de la FEVAD.

Toutefois, le montant moyen du panier d’achat a baissé de 4%, à 81 euros par transaction. Les e-commerçants ont d’ailleurs enregistré 700 millions de transactions en un soit (+15%). En moyenne, e-consommateur a tout de même dépensé 1 625 euros sur un an.

Sans surprise, les achats de Noël ont permis de booster les ventes sur Internet. En novembre et décembre 2014, les dépenses faites par les cyber-acheteurs ongs nt atteint 11,4 milliards d’euros, soit une hausse de 13% par rapport à la même époque en 2013.

Au dernier trimestre 2014, Amazon a affiché son hégémonie, avec plus de2 millions de visiteurs uniques par jour (17,5 millions de VU par mois). Cdiscount, la Fnac ou encore eBay arrivent loin derrière, selon le baromètre trimestriel Médiamétrie/NetRatings pour la FEVAD.

Top 15 des sites d'e-commerce les plus visités en France
Top 15 des sites d’e-commerce les plus visités en France

Parmi les succès du e-commerce, les marketplaces se démarquent. Les places de marché intégrées à l’indice iCE40 (les 40 plus importants sites marchands français) ont ainsi constaté une progression des ventes de l’ordre de 53, et représentent 21% du volume d’affaires total des sites e-marchands de l’iCE40 (15% en 2013).

« Force est de constater que le modèle des places de marché intéresse non seulement les acheteurs mais également de plus en plus de e-commerçants qui s’appuient sur l’offre de tiers pour étoffer leur catalogue. Il est fort probable que ce phénomène se poursuive voire s’accélère en 2015 grâce à l’ouverture récente de nouvelles places de marché qui connaitront une belle croissance cette année », souligne Greg Zemor, co-fondateur et directeur marketing de Neteven.

La FEVAD prédit, qu’en 2015, les dépenses en ligne des Français devraient dépasser la barre des 60 milliards d’euros.

 

Quizz ITespresso.fr : Etes-vous au point sur les solutions e-commerce ?

 

Crédit image : hxdbzxy – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur