CrunchFund : le fonds du fondateur de TechCrunch dérange

Entreprise

Michael Arrington, fondateur de TechCrunch qui suit les tribulations des start-up Web 2.0, crée un fonds d’amorçage pour accompagner les start-up IT. La ligne rouge du journalisme est-elle passée ?

Journaliste IT ou investisseur ? Michael Arrington est bien décidé à passer de l’autre côté.

CrunchFund est le nom du nouveau fonds d’investissement co-créé par le fondateur de TechCrunch, le blog média des start-up de la génération Web 2.0.

Il avait été acquis l’an dernier par AOL pour un montant évalué à 30 millions de dollars.

Selon le New York Times, le groupe Internet apportera la moitié du capital de ce nouveau fonds (10 millions de dollars, hors AOL Venture).

CrunchFund est présenté comme un fonds d’amorçage. Il apportera entre 25 000 et 500 000 dollars en fonction des projets des start-up orientées IT.

Des fonds apportent leur soutien comme Accel Partners, Austin Ventures, Kleiner Perkins Caufield & Byers, Greylock Partners, Redpoint Ventures et Sequoia Capital.

A titre individuel, les fondateurs d’Andreessen Horowitz (Marc Andreessen de Netscape et Ben Horowitz d’Opsware), ainsi que les partenaires de Benchmark Capital (Ron Conway, Yuri Milner de DST et Kevin Rose de Digg.com) ont également investi dans le nouveau fonds de Michael Arrington (co-géré avec Patrick Gallagher).

(Lire la fin de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur