Le moteur solidaire VeoSearch trouve ses premiers appuis financiers

Mobilité

La jeune pousse, qui exploite un multi-moteur à but humanitaire, effectue une première levée de fonds.

VeoSearch.com, “le premier multimoteur solidaire” fondé en août dernier par Guillaume Heintz et Arthur Saint-Père, deux anciens étudiants HEC de 24 ans, vient de lever 675 000 euros auprès d’Adverline, une régie publicitaire en ligne,de Phitrust Partenaires, un fonds d’investissements éthiqued, et d’Alitis, une société de conseil dirigée par un business angel passionné par le développement durable.

“Cette première levée de fonds va nous permettre de financer notre activité pendant un an, le temps pour nous d’atteindre le point mort”, explique Arthur Saint-Père. “En particulier, nous allons pouvoir renforcer nos actions de communication, notre effort de R&D et le recrutement de nouvelles compétences.”

C’est la grande caractéristique de VeoSearch : la moitié des revenus issus des recherches effectué sur son multi-moteur est reversée à des associations humanitaires liées à trois grands thèmes du développement durable comme l’engagement pour l’homme, le respect de la nature et les pratiques économiques durables.

En bêta depuis le 1er juin, l’outil de recherche, qui propose des résultats émanant de Google, Yahoo, Exalead et Ask, a été inauguré sa version grand public le 3 octobre dernier. Il revendique 60 000 visiteurs uniques pour le mois d’octobre et affirme avoir récolté 3596 euros au profit d’associations. “Et depuis le 24 octobre, nous proposons sur VeoSearch un blog consacré à l’actualité du charity business”, précise Arthur Saint-Père.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur