Les Français sur Internet : femmes, seniors et ouvriers d’abord

Cloud

Selon une étude Médiamétrie, les cartes de l’Internet se redistribuent progressivement dans la société française. Les femmes renforcent leur présence sur le Web, au même titre que les ouvriers et les personnes de 65 ans et plus.

L’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie répertorie près de 40 millions d’internautes en France. Parmi eux, 49,3% de femmes, près d’un tiers d’ouvriers et de nombreux retraités. Autant de nouvelles cibles pour les annonceurs.

Révolu, ce temps où les anciens ne tarissaient pas du fameux refrain “je suis trop vieux pour m’y mettre” ? A en croire l’enquête menée auprès de 1000 individus de tous âges et milieux sociaux, les retraités font de la résistance.

Ces derniers seraient désormais 31% à disposer d’un accès à Internet, soit 8 fois plus qu’il y a dix ans.

Bien qu’encore en retrait face aux jeunes (les moins de 25 ans restant les véritables inconditionnels du panel), les plus de 50 ans constituent tout de même près d’un tiers des internautes français.

Ils se trouvent en quelque sorte dans une phase d’adoption, imités par les 3 millions de personnes qui ont découvert le Net en 2011.

Les nombreux titres parodiques qui ont fait le buzz ces derniers temps reflètent bel et bien ce changement de mentalité, loin d’être étranger aux “Twitter expliqué à ma mère” et autres “Mes vieux sont sur Facebook“.

Les femmes ne sont pas non plus en reste. Longtemps minoritaires en ligne, elles représentent dorénavant 49,3% des “surfeurs” et se haussent donc au niveau de leurs homologues masculins.

Troisième paramètres à prendre en compte pour les spécialistes marketing :  la démocratisation de l’ADSL parmi les catégories socio-professionnelles les moins élevées (CSP-).

En effet, les ouvriers seraient 70% à naviguer régulièrement sur Internet, représentant près d’un tiers de la masse hexagonale.

Par ailleurs, l’arrivée imminente d’offres censées couvrir le territoire métropolitain dans son intégralité pourrait contribuer à démultiplier le nombre de foyers dotés d’un accès à (très ?) haut débit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur