Les médecins français sont accros aux smartphones

94% des médecins équipés d’un smartphone l’utilisent à des fins professionnelles : les applications contenant les bases de données médicamenteuses sont parmi les plus populaires.

esante-docteur-medecin-sante-hopital

Un baromètre de Vidal, spécialiste de l’information sur les produits de santé, sur l’usage des smartphones par les médecins français révèle que ces professionnels de la santé ne sont pas effrayés d’embrasser la technologie.

L’étude a été effectuée dans le cadre de l’Observatoire Vidal auprès de 2 131 médecins équipés d’un smartphone, en partenariat avec le Conseil National de l’Ordre des Médecins. Aucune différence notable entre spécialistes, généralistes, libéraux ou en fonction des régions d’exercice n’a été notée.

Ainsi 94% des médecins équipés de smartphones utilisent cet appareil à des fins professionnelles.

Principalement comme agenda (81%), ce qui leur permettrait d’arriver à se passer des secrétaires médicales, qui se raréfient.

Mais ces petits appareils sont aussi des sources d’aide à la prescription.

53% des médecins équipés ont téléchargé des applications médicales. Dans ce groupe, 68% concernent les bases de données médicamenteuses et 65% les interactions médicamenteuses.

Outre les applications, 90% d’entre eux surfent aussi directement sur le Net pour trouver des informations.

51% sur les sites institutionnels, 45% sur les bases de données médicamenteuses et 42% pour se tenir au courant de l’actualité médicale.

« L’un des grands enseignements de ce baromètre est que le smartphone, au même titre que le Web, est devenu pour le médecin un outil de travail où la consultation de la base de données médicamenteuses est une des applications les plus utilisées« , indique par communiqué Charles Duros, directeur commercial de Vidal.

Les smartphones sont donc des aides pour le diagnostic. Mais ne seraient-ils pas aussi source de distractions ?

81% des médecins utilisateurs de smartphones répondent à leur téléphone s’il sonne en consultation (à condition de connaître le numéro).

Pour certains, ce doit être assez souvent : un médecin sur deux aurait l’habitude de donner son numéro de téléphone à ses patients.

L’étude détaille également les marques préférées des médecins : les iPhone d’Apple sont plébiscités à 70%, suivis d’Android (18%), BlackBerry (4,2%) et Windows Phone (3,5%).

Sur les 36% de répondant ayant une tablette, c’est encore une fois Apple (87%) qui tiens le haut du pavé.

 

Logo : © Secret-Side-Fotolia.com

Derniers commentaires



0 replies to Les médecins français sont accros aux smartphones

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

23:16:28