Limonetik ajoute le bitcoin dans son portefeuille

E-commerceE-paiementMarketing
limonetik-bitnet
2 0

Le Français Limonetik, spécialisé dans l’intégration des moyens de paiement alternatifs sur les sites marchands, s’ouvre au bitcoin en association avec Bitnet.

E-commerçants, places de marché, prestataires de services de paiement : les clients de Limonetik vont pouvoir intégrer Bitcoin dans leur stratégie.

La plate-forme française spécialisée dans les moyens de paiement alternatifs s’est associée à Bitnet, une société nord-irlandaise qui dédie son activité aux monnaies virtuelles et à leur acceptation sur les sites Web marchands.

Lancé fin 2013 par des vétérans de l’industrie du paiement électronique passés notamment par Visa, Bitnet a pris son envol l’automne dernier, grâce à une levée de fonds de 14,5 millions de dollars à laquelle a participé le groupe japonais Rakuten (propriétaire, en France, de Priceminister).

Concurrente de BitPay, Coinbase ou encore GoCoin, la jeune pousse met en avant les capacités de montée en charge de son offre, qui associe infrastructure de serveurs virtualisée, sécurité, réseau, services et API (reporting, analytics, notifications…).

Elle entend éliminer, grâce au bitcoin, les points de friction et les coûts associés aux moyens de paiement traditionnels. La crypto-monnaie repose effectivement sur un réseau décentralisé, sans intermédiaire et fondé sur la blockchain, un registre dans lequel toutes les transactions sont inscrites de manière irréversible.

Bitnet cible surtout les grands acteurs du e-commerce, pour lesquels l’intégration des crypto-monnaies est généralement complexe, mais qui s’intéressent à la tendance pour réduire leurs frais (jusqu’à 10 % de commission de la part des banques en comptant la couverture de la fraude).

Pour ne pas exposer ses clients aux risques de transactions frauduleuses et à la volatilité du cours du bitcoin, Bitnet propose le financement dans une monnaie locale prédéfinie. C’est le même principe que dans le cadre du partenariat signé en juin avec Computop pour ouvrir le paiement en bitcoins à quelque 3 000 marchands.

Bonus vidéo : ITespresso.fr avait rencontré, fin 2013, Christophe Bourbier. Le cofondateur et président de Limonetik revenait sur l’extension de son réseau de partenaires et sur son accord noué avec PayPal.

Crédit photo : manaemedia – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur