LinkedIn internationalise son application iPad

Apps mobilesMarketingMobilitéTablettes
application LinkedIn pour iPad

Alors que 60% de ses membres résident hors des Etats-Unis, LinkedIn internationalise son application iPad et annonce une prise en charge de 6 langues supplémentaires, dont le français.

La mise à jour de l’application LinkedIn pour iPad et sa traduction concomitante en 6 langues supplémentaires – dont le français – s’inscrit dans le cadre d’une incontournable internationalisation, alors que 60% des utilisateurs du service résident hors des Etats-Unis.

Au dernier pointage, le réseau social BtoB revendique 175 millions d’inscrits. L’outre-Atlantique a longtemps constitué son terrain de prédilection, mais la proportion s’est progressivement inversée, conséquence d’un gain de popularité en Europe.

Dans sa nouvelle version 5.0.9 (18,9 Mo sur l’iTunes App Store), le client mobile pour tablettes Apple joue le multilinguisme, mais il adopte surtout une interface graphique retravaillée pour s’accommoder du contrôle tactile et des gestuelles multipoints.

L’affichage est divisée en rubriques distinctes qui permettent à l’utilisateur d’accéder aisément à des éléments clés tels son profil, sa liste de contacts, son agenda collaboratif et ses comptes rendus d’activité.

Une nouveauté à déclarer : les entreprises peuvent dorénavant disposer d’une page dédiée, comme c’est le cas sur Facebook.

Si l’ensemble se veut plus intuitif que le site Web, certains utilisateurs de la première heure on fait remarquer que la modification du profil pose parfois des problèmes, plus particulièrement sur Android.

Mais la réalité est tout autre pour LinkedIn, qui constate que “23% des membres se connectent régulièrement via une application mobile, un pourcentage en forte hausse [+10% en un an, ndlr]”.

Cette tendance se répercute notamment en France. Et c’est sans compter l’impact des réseaux sociaux.

Médiamétrie estimait, en juillet dernier, que dans l’Hexagone, 77% des internautes fréquentent au moins une plate-forme communautaire. Qui plus est, 40% se connecteraient à un compte LinkedIn au moins une fois par mois.

En lice pour intégrer le Microsoft Office Store et en bonne position sur le marché du recrutement, LinkedIn a même donné des idées à Facebook.

Les équipes de Mark Zuckerberg sont pressenties pour préparer en coulisse une plate-forme d’agrégation d’offres d’emploi, avec le concours de spécialistes en la matière : BranchOut, Jobvite, Work4 Labs, etc.

LinkedIn : application pour iPad


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur