L’iPhone sert de canal de prospection commerciale à l’insu des détenteurs

CloudMobilitéSmartphones

A travers l’App Store d’Apple, des développeurs ont établi un système caché de collecte de numéros de téléphone des clients iPhone en vue d’une exploitation commerciale.

Un trafic de numéros de téléphones de détenteurs d’iPhone a été découvert en Suisse.

Selon le site Mac4Ever (“site Mac alternatif”), un développeur peut subrepticement récupérer le numéro de téléphone d’un détenteur de l’iPhone qui a téléchargé une application disponible sur l’App Store d’Apple en vue d’une exploitation commerciale.

C’était le cas de l’application mogoRoad pour terminaux mobiles. C’est un service d’informations sur le trafic routier (contrôle radars, conditions météo…), développé et exploitée par la société suisse ID Mobile.

L’équipe de mogoRoad rappelait les clients ayant téléchargé l’application gratuite à partir l’App Store sur leurs iPhone pour proposer une version premium.

Visiblement, Apple a sanctionné cette collecte et cette exploitation jugées douteuses : la version iPhone de mogoRoad a été retirée du catalogue d’applications de la plate-forme App Store qui bat des records de téléchargements. Mais, a priori, elle est toujours disponible pour les terminaux Android, Windows Mobile ou BlackBerry.

La “marque à la pomme” assure qu’elle ne transmet jamais des données personnelles de ses clients à la communauté des développeurs. Il semblerait que ces derniers aient trouvé une astuce pour passer outre.

Une seule ligne de code suffirait à récupérer le numéro de téléphone quand l’utilisateur de l’iPhone ouvre l’application pour la première fois.

A lire également : Dossier Spécial : L’effet iPhone 3G S


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur