Logement Numérique & Citoyen remet ses premiers agréments

Mobilité

Les récompenses encouragent les initiatives qui s’appuyent sur les nouvelles technologies numériques pour créer du lien social dans les immeubles.

République numérique, développement de l’économie numérique, dividende numérique, très haut débit, logements numériques… les initiatives gouvernementales autour des nouvelles technologies de l’information semblent s’accélérer. A commencer par le projet de loi sur la modernisation de l’économie (LME) qui, entre les mains des parlementaires à partir de la semaine prochaine, prévoit un volet sur le droit à la fibre optique comme on a aujourd’hui le droit à l’antenne, cher à Eric Besson.

Le mouvement s’enchaînera avec le plan national de développement de l’économie numérique que le Secrétaire d’Etat chargé de la Prospective, de l’Evaluation des Politiques Publiques et du Développement de l’Economie Numérique (ouf!) rendra fin juillet. Entre-temps, les assises numériques se dérouleront au mois de juin (lancement le 29 mai) et seront animées d’une cinquantaine d’ateliers sur Paris et la province.

C’est dans cet état d’esprit que l’association Logement Numérique & Citoyen (LNC), créée en janvier 2007, a remis ce jeudi 22 mai 2008, sous le haut patronage du ministère du Logement, les premiers agréments “Numériques et Citoyens” récompensant les entreprises pour leur initiatives visant à “favoriser le lien social entre voisins d’immeuble“. A commencer par Ma-residence.fr, un service proposée par la LCN (on n’est jamais mieux servi que par soi-même) mis en oeuvre par la société Le Résidentiel Numérique et dédié aux résidents pour leur permettre de communiquer entre eux à l’échelle de leur immeuble. En moins de 3 mois, 2000 sites d’immeubles ont été créés à partir de la plate-forme.

Des initiatives appelées à se multiplier

Le deuxième agrément “numérique et citoyen” revient à l’OPHLM du Kremlin-Bicêtre (2000 logements), premier bailleur HLM à avoir implémenté Ma-residence.fr pour les locataires. Le réseau Guy Hoquet l’Immobilier et 5 de ses agences ont également été récompensés en regard de l’accord signé en décembre 2007 avec la LNC comme premier réseau immobilier à proposer le site à visées citoyennes dans ses 650 agences.

Aussi surprenant que cela paraisse, l’annuaire PagesJaunes.com (à ne pas confondre avec le .fr) obtient également l’agrément LNC. L’annuaire, bientôt lancé dans une nouvelle version, propose un lien d’inscription vers Ma-residence.fr dans le contexte de ses résultats. Autre agréé, l’entreprise d’ascenseur Schindler qui incite notamment ses 3000 salariés à créer leur propre site d’immeuble, toujours sur Ma-residence.fr. En septembre prochain, Schindler inaugurera le premier ‘ascenceur numérique’, une opération visant à “démontrer par une action concrète qu’il est possible de mettre à disposition des plus démunis le meilleur des technologies pour améliorer leur quotidien“.

Direct Energie (fournisseur d’énergie du groupe Louis Dreyfus), pour son incitation à réduire sa consommation électrique (un paradoxe pour un fournisseur), Quotatis (plate-forme de mise en relation autour de services de proximité notamment sur l’habitat), et Mr.Informatique (dépannage à domicile) ont également reçu l’agrément LNC pour leurs initiative exploitées à travers Ma-residence.fr.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur