Marché PC : la France ne compense pas l’effet Brexit en Europe

PCPoste de travail
idc-pc-emea-t2-2017

IDC constate un net recul des livraisons de PC au Royaume-Uni et y voit l’un des principaux facteurs de la baisse enregistrée à l’échelle de la zone EMEA.

Ce qui était une hypothèse il y a un an est désormais une certitude pour IDC : le Brexit a eu un impact non négligeable sur le marché du PC.

Au 2e trimestre 2017, la baisse des volumes de livraisons* au Royaume-Uni a été nette : – 11,8 % d’une année sur l’autre.

Contrastant avec les hausses enregistrées en France (+ 1,9 %), en Espagne (+ 11,6 %) ou encore au Benelux (+ 5,8 %), ce recul explique pour partie celui enregistré en Europe de l’Ouest (- 2,1 %)… comme sur l’ensemble de la zone EMEA, où le compteur en est à 15,91 millions de PC (- 0,6 %).

Tous les indicateurs ne sont pas dans le rouge. Témoin les 6,1 % de croissance annoncés pour l’Europe centrale et de l’Est, sur fond de relance des achats dans le secteur de l’éducation.

Cette même région géographique fait exception au déclin du desktop : les ventes y progressent de 7,8 % après 9 trimestres de repli, alors qu’à l’échelle de l’EMEA, elles chutent de 8,3 %, avec une baisse à deux chiffres pour la zone Moyen-Orient – Afrique.

HP devant Lenovo

Tendance inverse pour les ordinateurs portables : les livraisons sont en augmentation (+ 3,1 %), alors qu’elles avaient diminué de 1,7 % voilà un an. La progression vaut aussi bien sur le marché grand public (+ 2 %, vs – 6,7 % pour le desktop) que pour les entreprises (+ 3 %, vs – 1,3 % pour le desktop), où un + 10,8 % est à relever pour l’Europe centrale et de l’Est.

La consolidation déjà évoquée l’an dernier se poursuit : les trois premiers constructeurs détiennent 59,3 % du marché en volume (+ 2,6 points).

HP garde les commandes avec 4,219 millions de PC écoulés, soit 26,5 % des ventes globales (+ 1 point sur un an).

Lenovo reste au deuxième rang en repartant à la croissance avec 3,28 millions de machines (+ 1,1 point, à 20,6 % de part de marché).

À 1,943 million (12,2 % ; + 0,5 point), Dell reprend la troisième place à Asus (- 1,7 point à 10 %, pour 1,598 million de PC), qui devance Acer (+ 0,3 point à 9,2 %, pour 1,47 million de PC).

* Aux distributeurs, ainsi qu’aux clients finaux dans le cadre des ventes en direct. IDC précise que certaines estimations ont été faites avant la publication des résultats financiers des différents groupes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur