Micron met de l’AMD dans ses PC d’entreprise

Cloud

L’Américain Micron Electronics vient d’annoncer un partenariat avec AMD pour fournir des PC équipés de processeurs Athlon en direction du marché professionnel. C’est le premier intégrateur de taille à prendre cette direction, sans pour autant couper les ponts avec Intel.

L’intégrateur américain et fournisseur de solutions Micron Electronics vient de passer un accord avec AMD pour intégrer des Athlon à sa gamme ClientPro. Il devient ainsi l’un des premiers OEM américains à déclarer ouvertement fournir le marché professionnel avec des PC équipés de processeurs AMD. En préparation depuis septembre, ces ordinateurs seront commercialisés dans le courant de l’année. La firme basée dans l’Idaho s’adresse aujourd’hui au marché des petites et moyennes entreprises ainsi qu’à l’administration américaine, et entend ainsi répondre à une demande des consommateurs de diversification des plates-formes bureautiques. “Nos clients réclament une offre plus variée en termes de configurations pour nos ordinateurs de bureau”, justifie Paul Petersen, vice-président de Micron, dans le communiqué de presse. Les machines seront probablement configurées avec les récents chipset AMD 760 qui permettent de gérer la DDR SDRam (voir édition du 11 octobre 2000) et d’atteindre des transferts de données bus à 266 MHz.

Athlon et Pentium III au coude à coude chez Micron

Les processeurs AMD n’étaient cependant pas étrangers à Micron Electronics qui avait déjà introduit des Duron et Athlon dans sa gamme Millennia. Micron ne renie pas pour autant sa collaboration avec Intel et affirme continuer à intégrer les Pentium dans son catalogue. Cependant, à ce jour, le Pentium 4 n’est toujours pas proposé. Aucun commentaire du côté d’Intel France qui semble se satisfaire de la place qu’il occupe sur le marché professionnel. Il est à noter qu’Intel a amorcé un virage Internet et une diversification avec des produits réseau et des “gadgets” (webcam/appareil photo numérique, lecteur MP3, WebTablet… voir édition du 2 janvier 2001). Le marché du processeur pour PC n’est plus le seul enjeu du fondeur de Santa Clara. Le récent ralentissement de la vente des PC (voir édition du 27 décembre 2000) semble lui donner raison.

Pour en savoir plus : Le communiqué de Micron Electronics (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur