Microsoft Windows XP : la fin prochaine du support annoncée en pop-up

CloudEntrepriseGestion cloudPCPoste de travail
Windows-XP-fin-support

A partir du 8 mars, Microsoft a prévu la diffusion d’un pop-up qui apparaîtra sur les postes sous Windows XP pour signaler l’arrêt programmé du support de cet OS.

Dès le 8 mars prochain, Microsoft préviendra les utilisateurs de Windows XP (familial et professionnel) de l’arrêt du support via l’apparition d’un pop-up, directement sur le bureau, et qui apparaîtra les 8 de chaque mois. En plus d’un message d’avertissement recommandant le passage à un système d’exploitation plus récent, le message sera accompagné d’un lien “pour en savoir plus“.

Celui-ci redirigera vers une page du site de Microsoft rappelant le calendrier mis en place par la firme de Redmond. En effet, à partir de 8 avril prochain, le groupe mettra totalement fin au support de Windows XP. Concrètement, cela veut dire que plus aucune mise à jour ne sera publiée par les services de Microsoft. Les failles de sécurité et autres bugs pouvant intervenir ne seront donc plus corrigés et ceux (particuliers comme professionnels) qui décideraient de conserver l’OS malgré les avertissements seront livrés à eux mêmes et devront assumer les risques liés à cette décision (espionnage, hacking…)

Si la migration vers un autre système d’exploitation peut être aisément envisagée pour un particulier, notamment grâce à l’outil gratuit PCmover Express for Windows XP diffusé par la firme (via une page d’aide à la migration), il est beaucoup plus difficile de l’imaginer pour une entreprise. Celle-ci doit en réalité effectuer des modifications sur l’ensemble de son parc informatique ce qui peut nécessiter à la fois beaucoup de temps et de moyens sans compter les risques d’instabilité système liés à ces procédures.

Windows XP jouit encore aujourd’hui de l’estime des utilisateurs de PC. Selon les données de StatCounter, l’OS occupe encore près de 20% du marché mondial des OS desktop. Soit largement plus que les parts de Windows 8.1, 8 et Vista réunies.

Toutefois, les plus récalcitrants pourront encore se servir de Windows sans trop de risques si toutefois leurs habitudes évoluent. Ainsi, Silicon.fr rappelle que la première des mesures à suivre sera d’adopter un navigateur Internet autre qu’Internet Explorer et dont le support d’une version compatible avec Windows XP est encore assuré par l’éditeur de la solution. C’est notamment le cas de Firefox et de Chrome. Une logique similaire est appliquée concernant les plugins de navigateur (Java, Acrobat Reader…).

Les mêmes précautions devront être prises avec les clients de messagerie. Ainsi l’adoption de logiciels comme Mozilla Thunderbird sera désormais préférable à Outlook Express (à moins que sa version office online ne soit adoptée).

La plupart des éditeurs d’antivirus continueront aussi le support de leurs solutions de sécurité pendant un certain temps. Dans le but de réduire au minimum les risques liés à l’utilisation de Windows XP après l’abandon de son support par Microsoft, les utilisateurs devraient se donner la peine de mettre à jour très régulièrement leurs systèmes de sécurité. De ce côté, Microsoft semble assurer une transition en douceur en maintenant le support de ses offres de sécurité pour les particuliers (Security Essentials) comme pour les entreprises (System Center Endpoint Protection, Forefront Client Security, Forefront Endpoint Protection et Windows Intune), jusqu’en juillet 2015.

microsoft-Windows-XP-pop-up^-fin-support
Voici à quoi ressemblera le pop-up (message d’alerte) apparaissant sur le bureau des utilisateurs de Windows XP dès le 8 mars.
Source image : Silicon.fr

Quiz : Connaissez-vous les innovations de Windows 8 ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur