Mobilité : Adobe serait prêt à lâcher le lecteur Flash

Marketing

L’éditeur américain a averti ses partenaires qu’il abandonne les développements sur la version mobile du lecteur média Flash pour se concentrer la création d’applications natives et le HTML5.

Adobe effectue un revirement vis-à-vis de Flash dans sa stratégie mobile.

Selon un e-mail envoyé à ses partenaires, l’éditeur américain va cesser les développements portant sur la déclinaison du player Flash pour les navigateurs Internet accessibles via les terminaux mobiles.

Selon ZDNet (via Wired), Adobe a envoyé un e-mail d’explication dans ce sens à ses partenaires dans la journée de mardi.

Concrètement, il indique à son écosystème de développement que l’adaptation du lecteur média Flash pour les terminaux mobiles aux nouveaux systèmes d’exploitation ou aux nouvelles configurations de terminaux est abandonnée.

Adobe compte se concentrer sur des programmes alternatifs de packaging applicatif et sur le protocole HTML5.

Néanmoins, tout n’est pas à jeter dans Flash en mode mobile. Le message d’Adobe est nuancé : “Notre travail avec Flash sur les terminaux mobiles sera centré sur la capacité des développeurs à créer des applications natives avec Adobe AIR qui seront hébergées sur les principales places de marché.”

Avec cette nouvelle impulsion, Adobe donne du grain à moudre à la polémique alimentée par Steve Jobs et Apple qui critiquait Flash pour son instabilité sur les terminaux mobiles et pour sa voracité en termes de ressources.

Silicon.fr souligne l’un des principaux avantages de ce langage de programmation Web nouvelle version : “Un seul site Web peut ainsi être optimisé pour les machines de bureau disposant d’un écran de très grande taille, les ordinateurs portables, les tablettes, les smartphones, etc.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur