Mobilité : anticiper les usages et y associer la big data

Big dataCloudData-stockage
gilles-babinet-digital-champion-roomn-2014

Salon ROOMN : Thomas Husson (Forrester) et Gilles Babinet (Digital Champion) explorent quelques pistes sur l’avenir de la mobilité. Fascinant et effrayant à la fois.

Géolocalisation, big data, personnalisation….Sommes-nous finalement qu’à l’ère du Néandertal de la mobilité ?

En clôture de la session ROOMN de Deauville, deux speakers sont venus explorer quelques perspectives du marché.

Le mobile va devenir le plus grand re-engineering après le PC”,  considère Thomas Husson, Vice-Président, Principal Analyst au sein du cabinet d’études et de conseil Forrester.

thomas-husson-forrester-roomn2014Quelques statistiques à la limite du vertige pour planter le décor : en 2013, le mobile a représenté 40% du trafic total de YouTube (% en 2011). Chaque mois, on recense 940 millions d’utilisateurs de Facebook via le mobile. En 2013, le volume de transactions sur PayPal mobile s’élève à 20 milliards de dollars (4 milliards en 2011).

Pour répondre à la forte attente associée à la mobilité, il faudra développer des services contextualisés et géolocalisés pour individualiser le parcours client.

On parle d’investissement massif (des grandes compagnies aériennes ou dans le retail mettent 50 à 100 millions d’euros dans la balance) pour y parvenir car on parle d’un “véritable enjeu de transformation de l’entreprise”.

Sous un autre angle, Thomas Husson considère également que les “systèmes d’engagements” nécessitant les contributions actives des internautes vont se multiplier afin d’alimenter la machine big data.

Pour accompagner le consommateur dans ses achats et dans sa relations avec les marques et les enseignes, il faudra “penser le mobile comme un algorithme” et remodeler l’application en fonction des étapes pour affiner informations et apporter les services les plus pertinents en fonction des étapes.

Ainsi, une personne prête à prendre un avion n’a pas les même besoins en étant dans le taxi pour l’aéroport, quand il se situe à l’intérieur du complexe aéroportuaire et quand il embarque à bord de son avion.

 

Gilles Babinet : les objets connectés vont supplanter les smartphones

gilles-babinet-digital-champion-roomn-2014-big-dataAvec Gilles Babinet, on plonge encore un peu dans un futur plausible. En qualité de Digital Champion pour la France auprès de la Commission européenne, le Net-entrepreneur observe l’évolution des usages technologiques. “Les objets connectés vont supplanter les smartphones (…) Plus la technologie s’efface, plus elle est efficace.”

Gilles Babinet escompte également un “transfert de valeurs entre les technologies et les services” et “une expérience utilisateurs standardisée à une échelle mondiale entre Mac et Android” qui constitue un terrain propice à la diffusion des usages numériques.

Inquiétant pour un pans de professionnels de l’Internet ? Avec l’essor de la dimension big data et du profiling affiné, le co-fondateur de Captain Dash considère que le marketing (du moins de masse) est amené à disparaître.

Parmi ses réflexions, la question de la régulation des données avec l’essort des objets connectés et de la dimension big data resterait finalement “peu traitée” alors qu’elle nécessiterait un débat citoyen “ouvert et accessible”.

Dans les efforts de traitement en masse des données, il souligne la dimension “machine learning” ou comment la fédération des données rassemblées génèrent de la valeur ajoutée aux utilisateurs.

“Nous sommes à un niveau de magnitude de la troisième révolution industrielle. Il y a des opportunités fantastiques si on prend consciences enjeux mais il faut que la régulation soit repensée.”

Quiz : Connaissez-vous les écrans ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur