Moneypenny : de la conciergerie sur Facebook Messenger ?

E-commerceMarketingSocial Media
facebook-moneypenny
2 2

Facebook testerait actuellement un service de conciergerie intégré dans son application mobile de messagerie instantanée et baptisé Moneypenny.

Moneypenny, c’est le patronyme d’un personnage de fiction dans la saga James Bond ou encore le nom d’une entreprise britannique qui propose des solutions de secrétariat téléphonique externalisé.

Ce sera peut-être bientôt la marque sous laquelle Facebook exploitera un service d’assistance intégré dans l’application Messenger.

The Information, qui s’appuie sur les témoignages de trois sources dites « proches du dossier », affirme que le réseau social teste actuellement, en interne, cette offre qui permettrait à l’ensemble de ses membres de prendre contact avec des conseillers qui les accompagneraient dans la recherche, puis l’achat de biens et de services.

On ignore pour l’heure sous quelles conditions ce système de conciergerie sera accessible. S’agira-t-il d’un module complémentaire payant ? Résulte-t-il d’un quelconque partenariat avec une start-up spécialisée dans le domaine (on peut citer l’Américain Magic, qui reprend ce principe de mise en relation, mais par SMS) ?

L’ouverture de Messenger au-delà des fonctionnalités de communication n’est pas sans rappeler la stratégie de concurrents asiatiques comme WeChat (600 millions d’utilisateurs selon les derniers chiffres officiels) et Line (560 millions au dernier pointage d’octobre 2014).

La première étape était véritablement intervenue en avril, avec la séparation de Messenger du reste de l’application mobile Facebook. Ce qui a eu pour effet de faire monter le nombre de téléchargements de l’application de messagerie instantanée : le cap du milliard a été franchi à la mi-juin sur Android.

Conformément aux annonces faites en mars par la société Internet de Mark Zuckerberg dans le cadre de sa conférence annuelle F8, plusieurs dizaines d’applications sont en cours de développement pour mettre à profit les fonctionnalités de Messenger.

On a déjà vu apparaître un bouton de paiement. Plus globalement, il est question de services d’accompagnement au e-commerce, par exemple dans le service après-vente. Moneypenny entrerait dans cette catégorie de services destinés à « pousser la nature conversationnelle du commerce », ainsi que l’a souligné David Marcus, directeur des produits de messagerie chez Facebook.

Crédit photo : Yeamake – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur