NEC et Toshiba annoncent leur propre successeur au DVD

Mobilité

Toshiba et NEC ont annoncé travailler à un futur format DVD, incompatible avec la technologie présentée par le consortium Blu-ray Disc en début d’année. Le futur DVD Toshiba-NEC se veut plus compatible avec les lecteurs actuels et moins cher à produire que le Blu-ray Disc. Le DVD Forum étudie les deux technologies. Guerre des standards en perspective.

En début d’année, un consortium de neuf constructeurs (Hitachi, LG Electronics, Matsushita, Pioneer, Philips, Samsung Electronics, Sharp, Thomson Multimédia et Sony) annonçait travailler à la mise au point d’une nouvelle technologie DVD, le Blu-ray Disc (voir édition du 19 février 2002). Une technologie censée assurer l’avenir du DVD dans un format standardisé. C’était sans compter sur Toshiba et NEC qui viennent d’annoncer une autre technologie. Egalement basée sur le laser bleu-violet à longueur d’onde plus courte que l’actuel laser rouge, la technologie de Toshiba et NEC est cependant incompatible avec le Blu-ray Disc.

En revanche, les futurs DVD Toshiba-NEC au laser bleu seront compatibles avec les actuels lecteurs DVD. Ou peut-être devrait-on dire qu’ils seront moins incompatibles que le Blu-ray Disc. Par ailleurs, les représentants de Toshiba et NEC affirment que leur technologie est moins onéreuse que le Blu-ray Disc puisque les appareils pourront être produits sur les mêmes chaînes de montage qui fabriquent les actuels DVD au laser rouge. En revanche, la capacité des disques au laser bleu devrait être limitée à 15-20 Go  -contre 27 Go pour le Blu-ray Disc – par couche et par face sur un disque de 12 cm de diamètre (et 4,7 Go pour les DVD actuels).

Le DVD Forum entre deux feux

Les deux constructeurs se gardent pour le moment de mettre en concurrence leur approche technologique avec celle du Blu-ray Disc, sous-entendant que les deux technologies pourraient se compléter. Et annoncent les premiers appareils pour 2004. Bref, si les constructeurs étaient parvenus à s’entendre sur un standard pour les lecteurs de salon (notamment sous la pression d’Hollywood), la standardisation avait de nouveau dérapé avec les graveurs (DVD-Ram, DVD-RW, DVD+RW) et ce malgré les efforts du DVD Forum, une association qui réunit plus de 200 entreprises afin d’établir les standards du DVD. Pour l’heure, le DVD Forum se borne à étudier les deux approches avant de se prononcer. Mais quel que soit son avis, l’avenir du DVD risque de passer par une nouvelle guerre des standards.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur