Nicolas Sarkozy, bientôt maître du monde et vigie Internet

Cloud
0 0

La régulation du World Wide Web sera l’un des thèmes forts du sommet de Deauville en mai. Au menu : « lutte contre le terrorisme ou la pédophilie, droit à l’oubli ».

Alors que la France s’apprête à prendre la présidence du G8, Nicolas Sarkozy a placé la régulation Internet comme l’un des sujets centraux du prochain rendez-vous des « grandes puissances » qui se déroulera entre le 26 et le 27 mai prochain à Deauville (Calvados).

Les premiers grands thèmes portant sur le World Wide Web apparaissent : « lutte contre le terrorisme ou la pédophilie ou le thème du droit à l’oubli ».

Un panel d’experts sera chargé de plancher sur ces sujets avec un rapport à la clé qui sera présenté lors de ce sommet international.

Le chef de l’Etat avait déjà évoqué cette idée lors d’un déjeuner spécial Internet organisé mi-décembre à l’Elysée.

« Il ne s’agit pas de brider la liberté d’Internet, les conditions de son développement, il ne s’agit pas de reprocher aux Américains d’avoir pris des positions considérables en la matière », déclare une source de la présidence française citée par l’AFP.

« Au contraire, il s’agit de voir comment on peut réguler la cité virtuelle, sans nier que l’Internet est une chance. »

Une thématique approuvée par Barack Obama lorsqu’il a reçu Nicolas Sarkoy à la Maison Blanche en début de semaine afin de préparer les prochains grands sommets (G8 à Deauville, G20 à Cannes prévu fin 2011). Mais Dmitri Medvedev, Président de la Fédération de Russie, se montrerait également intéressé.

eWeek UK rappelle que le Président de la République avait déclaré en octobre dernier lors d’une visite au Vatican à Rome que la régulation de l’Internet représentait « un impératif moral » afin de « corriger les excès et les abus qui naissent de l’absence totale de règle ».

Devine qui vient au G8 ?
Le G8 est un forum de discussion, qui réunit les dirigeants des huit nations les plus industrialisées du monde « afin de trouver un terrain d’entente sur des questions-clés ainsi que des solutions à des enjeux mondiaux ». Le G-8 est composé de l’Allemagne, du Canada, des États-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon, du Royaume-Uni et de la Russie.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur