Opera Software lance à son tour son kiosque d’applications mobiles

Cloud

L’éditeur norvégien Opera Software vient d’inaugurer l’Opera Mobile Store, sa plate-forme de téléchargement d’applications pour de multiples OS mobiles.

La fièvre « App Store » monte encore d’un cran. Après l’Android Market, l’App Store d’Apple, l’Ovi Store de Nokia ou encore le Windows MarketPlace de Microsoft, c’est au tour d’Opera Software, éditeur norvégien du navigateur Opera, d’ouvrir son Opera Mobile Store.

Cette plate-forme délivre des applications mobiles pour tout un panel d’OS mobiles (Android, BlackBerry, Java, Palm, Symbian, Windows Mobile), exception faite d’iOS d’Apple.

Opera Mobile est directement accessible depuis les navigateurs Opera Mini et Mobile, mais aussi depuis les autres navigateurs mobiles.

La plate-forme d’applications mobiles d’Opera Software, qui dispose d’un catalogue de plus de 140 000 « apps » gratuites et payantes, comptabiliserait 700 000 téléchargements par jour, et aurait déjà fédéré 15 millions de mobinautes dans quelques 200 pays, depuis sa phase de tests, initiée en février dernier.

A noter que l’éditeur norvégien a fait appel à la jeune pousse Appia, qui conçoit et distribue des kiosques des téléchargements d’applications mobiles en marque blanche.

Comme ses concurrents, Opera Software invite également les développeurs à mettre au point de nouvelles applications pour son Opera Mobile Store, à travers un portail dédié, l’Opera Publisher Portal.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur