Orange a rayé TF1 de sa grille de programmes mais pas encore de ses box

JuridiqueOpérateursRégulationsRéseaux
tf1-orange-box

Sommé de cesser la diffusion des chaînes de TF1 sur ses box, Orange les a pour l’heure retirées des descriptifs de ses services TV. Le CSA surveille le dossier.

Extinction imminente des programmes de TF1 sur les box d’Orange ?

Les chaînes du groupe audiovisuel ne figurent plus dans les derniers descriptifs des services de télévision de l’opérateur.

Le premier veut faire payer la reprise de son signal au second, qui ne l’entend pas de cette oreille.

Les discussions dans ce sens avaient démarré au printemps 2016, en prévision de l’échéance, en fin d’année, des accords de distribution qui liaient TF1 aux différents fournisseurs d’accès.

Les opérateurs avaient découvert, au cours de l’été, l’offre TF1 Premium, qui, outre la mise en disposition des chaînes du groupe en clair et du service de replay MYTF1, inclut des fonctionnalités de type « start over » (reprise d’un programme au début), avant-premières et qualité HD.

Face à une contribution annuelle estimée à 25 millions d’euros, Orange avait refusé de renouveler le bail… finalement prolongé jusqu’au 31 janvier 2018 – le temps, pour le groupe de Stéphane Richard, de porter plainte auprès du Tribunal de commerce, au nom de la « position dominante de TF1 sur le marché de la télévision et de la publicité ».

Coupures en série ?

Le compte à rebours arrivé à terme, les choses se sont accélérées : TF1 a suspendu sans délai la fourniture de son service de replay et a sommé Orange de stopper la diffusion de ses chaînes en clair à ses quelque 11 millions d’abonnés fixes sous peine de poursuites.

Une assignation en justice a effectivement été reçue en date du 1er février.

Du côté de TF1, on met en avant l’accord trouvé avec Bouygues Telecom… qui fait partie du même groupe. On souligne aussi avoir trouvé un terrain d’entente avec Altice-SFR, sans préciser que le cordon avait été coupé pendant plusieurs mois avec, au passage, une procédure en règlement de différend devant le Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Ce dernier a fait part, dans un communiqué du 7 février, de sa préoccupation eu égard à la situation tendue entre Orange et TF1.

En toile deux fond, deux autres accords qui arrivent à échéance et pour lesquels aucun signal n’a encore été émis dans le sens d’un renouvellement : ceux signés avec Canalsat (fin février pour la filiale de Vivendi) et Free (fin mars pour 6,5 millions d’abonnés au haut débit fixe).

On surveillera une éventuelle intervention de l’exécutif par le biais du projet de loi sur l’audiovisuel attendu d’ici à la fin de l’année.

Crédit photo : zigazou76 via Visualhunt.com / CC BY


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur