PayPal prend ses marques en France : le business (volet 1)

Cloud

PayPal France fête ses cinq ans. Analyse de l’implantation dans l’Hexagone sous le mode “coopétition” avec les groupes financiers de l’Hexagone.

PayPal serait le deuxième moyen de paiement le plus utilisé sur Internet après Visa en France. Belle reconnaissance pour le service de paiement électronique qui s’est installé à Paris il y a cinq ans.

Le 18 mai, l’équipe locale a fait le point sur les étapes franchies. Une petite histoire dans la grande aventure PayPal.

Créée en Californie fin 1998 par Max Levchin et Peter Thiel, la société est acquise par eBay en juillet 2002 pour 1,5 milliard de dollars alors qu’elle faisait ses premiers pas en Bourse.

Pour résumer le système PayPal au niveau mondial : c’est 184 millions de comptes dans le monde, 19 devises supportés sur 190 pays.

Sur le deuxième trimestre 2009 (avril – juin), la division Payments du groupe eBay (qui a pour principal contributeur PayPal) a réalisé un chiffre d’affaires de 669,3 millions de dollars, en hausse de 11% sur un an. Le volume net de paiement  total s’élève à 16,7 millions de dollars (+11%). Le nombre de comptes actifs s’élève à 75,4 millions (+20%).

Petite précaution à la lecture de ses chiffres : ils ne sont pas estampillés “100% PayPal” puisqu’eBay dispose d’autres services de paiement (comme Bill Me Later). Mais, globalement,  PayPal afficherait “une rentabilité de l’ordre de 20%”. Good business. Selon John J. Donahoe, P-DG du groupe eBay, PayPal génèrera plus d’un tiers du chiffre d’affaires du groupe cette année (soit 2,4 milliards de dollars).

30% de comptes réellement actifs

Pour mesurer la popularité du système de paiement électronique en France, commençons par le nombre de comptes ouverts : 8 millions au dernier pointage (“un cyber-consommateur sur trois” si l’on se fie aux données Fevad).  “30% des comptes sont réellement actifs c’est à dire que l’on a relevé au moins une transaction sur les douze derniers mois”, précise Marc Jaugey, responsable communication de PayPal en France.

En 2008, le volume de paiement est evalué à un milliard d’euros sur le seul marché français (41 milliards d’euros dans le monde).

Toujours selon les données fournies par PayPal, la France serait le troisième pays européens en termes de comptes ouverts, derrière le Royaume-Uni (21 millions) et l’Allemagne (10 millions). Sachant que le service en ligne transactionnel recense 52 millions de comptes ouverts sur le continent européen. Une extension facilitée par l’obtention en 2007 d’une licence bancaire pour l’Union européenne obtenue à partir du Luxembourg.

Un service réputé pour sa fiabilité même l’actualité récente appelle à la vigilance permanente. Début août, toutes les transactions sur PayPal ont été interrompues pendant quelques heures en raison d’une “défaillance technique interne”. Un coup dur qui peut se chiffrer en millions de dollars de préjudice vu les volumes de paiements qui transitent via PayPal.

(lire la suite page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur