Piratage : Sony est encore une fois la victime de hackers

Cloud

Et c’est reparti : les hackers du groupe Lulz Security ont perpétré une nouvelle attaque contre le groupe nippon, cette fois-ci contre le réseau Sony Computer Developer Network.

Sur son compte Twitter, le groupe de pirates Lulz Security annonce avoir encore attaqué Sony. Cette fois-ci, ils ont dérobé et publié le code source de Sony Computer Developer Network, rapporte Silicon.fr.

Il s’agit du réseau utilisé par les concepteurs de logiciels de jeux pour les consoles PlayStation 3 et PlayStation Portable (PSP).

Après le piratage d’un million de données personnelles sur le site de Sony Pictures, la semaine dernière, cela porte à seize le nombre d’attaques contre le géant japonais comme le laisse entendre la fin du tweet: “16-0” . Et visiblement ce n’est pas la dernière, puisqu’ils annonçaient hier: « la 17ème arrive bientôt« .

Les nouvelles excuses présentées lors de l’ouverture du salon E3 (Electronic Entertainment Expo) de Los Angeles cette nuit par Jack Trenton, président de la division jeu de Sony aux Etats-Unis, ne vont guère rassurer les clients de la firme nippone.

Quant à Kazu Hirai, le président de la division jeux de Sony, il s’est contenté de remercier les utilisateurs pour leur fidélité et leur loyauté.

Depuis la mi-avril, plus de 100 millions de personnes sont concernées par les attaques à répétition contre le géant japonais. La facture est estimée à au moins 24 milliards de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur