Protection de la vie privée : l’Union européenne veut se montrer impitoyable

Mobilité

L’Union européenne veut obliger les géants de l’Internet, comme Facebook, à appliquer des règles très strictes pour protéger la vie privée des internautes, et leur redonner le contrôle de leurs informations personnelles.

Les réseaux sociaux, comme Facebook, ou encore les moteurs de recherche, comme Google, sont sous le feu des projecteurs européens.

En effet, l’Union européenne, sous la houlette de Viviane Reding, le commissaire européen à la Justice, souhaite ainsi dévoiler, d’ici l’été prochain, une série de mesures visant à mieux protéger les données personnelles des internautes.

Car de nombreux acteurs du Web, en particulier américains, demeurent silencieux sur l’utilisation des informations personnelles qu’ils collectent via leurs sites, créant ainsi une sorte de « no man’s land » fait d’ignorance et de confusion pour les internautes.

Dans ce sens, Viviane Reding ne cache pas son envie d’obliger des géants de l’Internet, comme Facebook, qui compte plus de 500 millions de membres, et autres Google à offrir aux internautes une forte protection de leurs données personnelles, via des paramétrages précis et plus simples de leurs comptes pour leur redonner un peu plus le contrôle de leurs informations confidentielles, et ainsi les aider à mieux protéger leur vie privée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur