Prudence : Bouygues Telecom change le mode de facturation data hors forfait

4GMobilité
4G-bouygues-telecom-facturation-data
2 3

La facturation data hors forfait évolue pour les clients mobiles de Bouygues Telecom. Il faut réfléchir aux implications.

Les clients Bouygues Telecom sont invités à scruter le volet Internet mobile de leur facture à partir de mi-février.

Car, en cas de dépassement de la consommation de data autorisée en 3G ou 4G sur leur forfait, ils seront facturés au mégaoctet supplémentaire s’ils ne prennent pas le temps d’y réfléchir.

On oublie la réduction des débits par défaut qui était automatiquement proposée jusqu’ici.

Cette nouvelle approche, qui pourrait devenir lucrative pour Bouygues Telecom, concerne la plupart des offres d’abonnements à l’opérateur (Sensation, B&You ou Pro).

On peut la résumer ainsi : « Hors forfait, il faudra payer si on prend pas les précautions nécessaires ».

Bouygues Telecom explicite sa démarche sur une page Web dédiée à la consommation une fois « l’enveloppe Internet » dépassée mais il faut parfois décrypter entre les lignes.

Les scénarios varient en fonction de l’offre à laquelle le client a souscrit (distinguo entre « client Forfait Sensation et Ideo » d’un côté et « client Forfait B&YOU ou Pro » de l’autre).

Mais il vaut mieux lire les nouvelles CGU de la facturation de l’Internet mobile au-delà de son forfait spécifique.

Prenons le cas du « Forfait Sensation/B&YOU/Pro 2h 1Go », voilà le futur schéma de facturation présenté par l’opérateur et qui sera appliqué à partir du 15 février :

« Lorsque vous avez consommé la totalité de l’enveloppe Internet de votre forfait, vous continuez à surfer en 3G/4G sans réduction de vitesse, en étant facturé au-delà de votre forfait au Mo consommé.
– En France métropolitaine : facturation à 0,05 euro/Mo dans la limite de 500 Mo (soit 25 euros). Au-delà, vous continuez à surfer en vitesse réduite sans surcoût.
– Depuis l’Europe : 0,06€/Mo dans la limite de 1 Go (soit 60 euros). Au-delà, votre consommation Internet est bloquée. »

En fonction des offres, on observe que la facturation data 3G/4G hors forfait peut varier entre 0,01 euro/Mo et 0,05 euro/Mo.

L’opérateur prévient qu’il sera impossible de revenir sur le changement de mode de consommation Internet au-delà du forfait une fois les modifications enregistrées. Donc, prenez le temps de réfléchir à la tactique à adopter.

Après un débat enflammé entre les rédactions ITespresso.fr et Silicon.fr (en fonction de ceux ayant adopté un forfait Bouygues Telecom et en fonction de ceux qui ont reçu ou non un SMS de notification des changements escomptés à partir de mi-février), on distingue une évolution importante.

Le mode de consommation data hors forfait change par défaut : c’est la nouvelle grille de facturation de données en 3G/4G qui est automatiquement enclenchée et non plus « le surf en vitesse réduite » proposé jusqu’ici sans surcoût en France métropolitaine.

Par conséquent, si vous souhaitez basculer en Internet bas débit directement à la fin du forfait, il faudra le demander expressément auprès de votre opérateur.

Bouygues Telecom devrait s’efforcer de tenir le client informé au fil du mois en cours : réception d’un SMS lorsqu’on arrive à la fin de la consommation data de votre forfait (80% puis 100%). Puis rappel en cas de bascule hors forfait avec tarif du Mo consommé.

Pour éviter tout désagrément du côté du client, il existe une solution radicale pour éviter la facturation au-delà de votre forfait : activer le blocage de l’accès Internet mobile. Là aussi, il faut se tourner vers votre opérateur pour enclencher cette option gratuite.

La manœuvre enclenchée par Bouygues Telecom autour de ce focus des tarifs data hors forfaits servirait à amortir plus rapidement les efforts financiers consentis dans l’Internet haut débit mobile et l’acquisition de licences d’exploitation de réseaux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur