Rachat de Beats par Apple : l’incertitude règne

Régulations
beats-apple-rachat

Quand le deal Apple-Beats annoncé en début de mois sera-t-il bouclé ? Selon Billboard, il y a des soucis de communication entre les parties et de cadrage.

Pourquoi ça coince dans le deal Apple-Beats ? Depuis le 8 mai, les médias annoncent que la firme de Cupertino doit acquérir le fournisseur américain des casques audio, ainsi que de la plateforme musicale Beats Music. Montant de la transaction : 3,2 milliards de dollars. Mais l’accord officiel de finalisation entre Apple et Beats tarde à être dévoilé. Pourquoi ces tergiversations ?

Beats Electronics a été fondée en 2006 par l’ancien producteur de musique Jimmy Iovine et le rappeur Dr Dre. La société est valorisée à 1 milliard de dollars, l’entrée dans son capital du fonds d’investissement Carlyle en septembre 2013.

Billboard avance plusieurs raisons sur le retard pris dans le dossier. Tout d’abord, c’est la première véritable opération de croissance externe sous Tim Cook, en tant que CEO d’Apple.  Le montant investi représente l’effort financier le plus important jamais consenti par la firme de Cupertino.

Rachat de Beats : Apple vraiment sexy ?

Autre suggestion du magazine américain. L’information a été lâchée trop subitement. Et Apple déteste ce genre de plan de communication non maîtrisé. A travers une vidéo décalée et diffusé sur Facebook (et très vite retirée), Dr Dre, fondateur et actionnaire de Beats, se targuait de devenir le premier milliardaire de l’histoire du hip hop. Incompatible avec “l’esprit maison”.

“En fait, Apple n’est pas une compagnie très sexy…Elle est plutôt conservatrice”, considère Billboard. Le fait que le Dr Dre vende la mèche a dû être moyennement apprécié du côté d’Apple.

Enfin, le deal risque d’être repoussé (voire d’achopper) sur des points précis comme le rôle de Jimmy Lovine et Dr Dre dans la nouvelle configuration sous Apple. Vont-ils disposer de fonctions prédominantes ou risquent-ils d’être évincés ? Les points de vue recueillis par le magazine américain sont divergents sur ce point.

Billboard rejette en revanche l’intérêt présumé d’Apple vis-à-vis de la plateforme de musique Beats Music, qui a signé un partenariat stratégique avec l’opérateur AT&T. De plus, Beats Music fait intervenir un autre actionnaire de poids : Len Blatvanik, milliardaire qui détient Warner Music (et qui a investi dans Deezer par ailleurs). Mais là, c’est une autre histoire.

beats-apple-rachat
Le rachat de Beats par Apple semble compromis par des problématiques liées à l’image des deux marques.
Crédit image : 360b pour Shutterstock

Quiz : Connaissez-vous l’histoire d’Apple ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur