Rachat de Darty : la Fnac prête à remettre la main au portefeuille

EntrepriseFusions-acquisitions
2 14

Afin de couper l’herbe sous le pied de Conforama, la Fnac chercherait du cash pour soumettre une nouvelle offre alléchante à Darty, révèle Les Echos.

C’est une histoire sans fin : alors que Darty semblait sur le point d’accepter l’offre de rachat émise par Conforama, la Fnac n’aurait pas dit son dernier mot.

Le groupe d’Alexandre Bompard serait actuellement en quête de fonds pour remettre sur la table une nouvelle proposition d’achat.

Aux dernières nouvelles, le groupe sud-africain Steinhoff, propriétaire de Conforama, aurait proposé spécialiste de la distribution de produits high-tech et d’électroménager à 125 pences par action en numéraire, soit une offre valorisée à 673 millions de livres, soit près de 863,86 millions d’euros.

Il y a quelques semaines, la Fnac privilégiait l’échange de titres, souhaitant échanger une action Fnac pour 37 actions Darty, avec, pour compléter, la possibilité d’« une alternative en numéraire à hauteur d’un montant maximum de 95 millions d’euros ».

Alors que conseil d’administration de Darty a annoncé il y a quelques jours qu’il n’avait plus l’intention de recommander l’offre émise par la Fnac, celle-ci est à la recherche d’une petite rallonge.

Selon Les Echos, les banques conseil de la Fnac (Rothschild, Ondra et Crédit Agricole) et son premier actionnaire Artemis, la holding de la famille Pinault, chercheraient actuellement à mobiliser 600 à 700 millions d’euros supplémentaire, en plus des 95 millions envisagés, pour proposer aux administrateurs et aux actionnaires de Darty une offre réévaluée faisant la part belle, cette fois, au cash.

La Fnac a soixante jours, depuis le 18 mars, date du dépôt de l’offre de Conforama, pour mettre au point son montage financier.

La Fnac considère qu’un tel rapprochement constitue « une opportunité stratégique et financière majeure pour les deux groupes », évoquant une offre élargie, un potentiel multicanal accru et une exposition internationale optimisée en misant sur leur forte notoriété.

Ainsi, le nouvel ensemble Darty-Fnac serait capable de réaliser un chiffre d’affaires combiné de 7 milliards d’euros, pourrait dégager des économies d’échelle et d’importantes synergies, en jouant la carte complémentarité.

 

Crédit image : Darty


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur