Rachat de Netalk : Publicis consolide son modèle “Publi-Chine”

Régulations
publicis-net@lk-chine

Publicis Groupe poursuit sa stratégie d’implantation locale en Chine en acquérant Netalk (marketing sur les réseaux sociaux). L’influence du groupe de communication grandit sur ce marché.

Après le rachat de Bosz Digital en Amérique latine, Publicis Groupe s’empare de l’agence Net@lk localisée…en Chine.

Elle est spécialisée dans l’accompagnement des marques sur les réseaux sociaux.

En réalisant cette acquisition (dont le montant n’est pas précisé), le groupe français de communication (numéro 3 mondial) conforte ses positions en Chine.

Là-bas, le groupe détient déjà plusieurs agences telles que DigitasLBi, Razorfish ou encore VivaKi.

L’acquisition de Netalk est une autre application de la stratégie de Publicis Groupe qui veut devenir le leader du numérique en Chine, et elle montre notre détermination à développer nos réseaux sur les marchés et dans les secteurs à forte croissance”, déclare Jean-Yves Naouri, directeur des opérations de Publicis Groupe, cité dans le communiqué.

“Netalk étoffe notre savoir-faire existant nous permettant d’offrir les meilleurs services à nos clients locaux et internationaux.”

Publicis met ainsi la main sur une agence experte dans le marketing d’influence sur les réseaux sociaux. qui a déjà travaillé pour plus de 60 des 500 premières entreprises du monde avec des marques comme Adidas, Coca-Cola, ou Walmart.

L’organisation de Netalk va être modifiée et ses 350 collaborateurs répartis sur les quatre divisions de l’agence (Netalk, Simone, Lenx et Buzzreader) vont s’intégrer dans l’organisation locale du groupe Publicis.

Netalk et Lenx, les deux divisions responsables des services sur les média sociaux, vont être incorporées à l’agence DigitasLBi.

Elles constitueront un grand pôle pour accompagner les marques dans le développement de leurs activités sur les réseaux sociaux.

Lamy Zhang, CEO de Netalk, supervisera d’ailleurs les opérations de la nouvelle entité DigitasLBi Netalk  sous la responsabilité directe de Roy Capon, Directeur exécutif de l’agence DigitasLBi APAC.

“Nous sommes fiers de rejoindre un groupe historique qui réussit, c’est un grand tournant”, déclare-t-il.

Quant à la division Simone, elle sera fusionnée avec celle des médias sociaux de l’agence Razorfish.

Pour le cas de Buzzreader, il rejoint le camp VivaKi (analyse et de veille des réseaux sociaux).

L’influence du groupe Publicis grandit en Chine.

Elle détient 84 agence en Chine pour près de 6300 salariés permanents représentant les marques Publicis Worldwide, Saatchi & Saatchi, Leo Burnett, VivaKi, MSLGROUP, PHCG, DigitasLBi et Razorfish.

—–Quiz—–

Connaissez-vous le web chinois ?

—————-

Crédit photo : HARELUYA pour Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur