Rakuten apporte son soutien financier à Lyft, concurrent d’Uber

EntrepriseLevées de fondsStart-up
rakuten-lyft

Le groupe Internet japonais Rakuten mise sur l’économie de partage en injectant 300 millions de dollars dans une levée de fonds initiée par Lyft, service de VTC américain, concurrent d’Uber.

Le secteur de la VTC (Voiture de Tourisme avec Chauffeur) fait recette…  Lyft, un des spécialistes dans ce domaine, avec Uber, a bouclé une levée de fonds de 530 millions de dollars.

Un montant auquel a largement participé le nippon Rakuten, à hauteur de 300 millions de dollars, prenant ainsi une participation de 11,9% dans la jeune pousse. Le fonds américain de capital-investissement Fortress Investment Group a également participé à cette opération.

Grâce à ce tour de table, Lyft est valorisé à 2,5 milliards de dollars.

Le groupe Internet japonais, propriétaire du site d’e-commerce français PriceMinister, poursuit ainsi sa stratégie de diversification, après avoir acquis la plate-forme de cash back en ligne Ebates.com en septembre dernier, le service Viber en février 2014 pour 900 millions de dollars ou encore le service de VoD espagnol Wuaki.TV.

Hiroshi Mikitani, le P-DG de Rakuten, croit beaucoup au potentiel de l’économie de partage qui va « transformer le secteur des services, au bénéfice de la société ».

Basé à San Francisco (Californie), Lyft permet aux particuliers, via son site Web et son application mobile, de réserver rapidement une VTC selon leurs besoins en se basant sur le principe de la géolocalisation et de devenir une véritable alternative aux taxis, dont les chauffeurs font grise mine.

Grâce au soutien du groupe Internet nippon, Lyft envisage de booster son développement aux Etats-Unis, mais aussi à l’international, notamment en Europe.

 

Crédit image : Ai825 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur