Réalité virtuelle : Huawei lance également son propre casque

MobilitéPoste de travail
3 5

Huawei prend le virage de la réalité virtuelle avec son propre casque « Huawei VR » destiné à accueillir un des trois derniers flagships Android de la marque.

La réalité virtuelle a le vent en poupe et pourrait bien devenir « The next big thing » après l’avènement des smartphones.

Les fabricants d’électronique grand public y croient dur comme fer. À l’instar de Huawei, qui emboîte le pas aux autres fabricants proposant leur propre casque de réalité virtuelle, à l’image de Samsung avec le Gear VR développé conjointement avec Oculus (filiale de Facebook).

Huawei vient en effet de lever le voile sur le casque sobrement baptisé Huawei VR, comme l’indique Engadget (s’appuyant sur le site chinois de microblogging Weibo).

Son annonce a été faite à Shanghai après celles des flagships Android P9 et P9 Plus (lors d’un événement qui s’est tenu la semaine dernière à Londres).

Le Huawei VR est décliné en trois moutures qui permettent d’accueillir les trois derniers flagships du fabricant (les P9 et P9 Plus ainsi que le Mate 8).

Premier constat : le Huawei VR devra se « contenter » d’écrans affichant une définition Full HD (1080p), soit 960 par 1080 pixels pour chaque œil. Une chiche définition alors que le Gear VR peut exploiter les écrans AMOLED QHD (2560 par 1440 pixels) des terminaux de la gamme Galaxy S7.

En contrepartie, Huawei avance que sa solution de réalité virtuelle est la première à offrir un champ sonore à 360 degrés (à l’aide d’écouteurs). Le fabricant chinois doit maintenant fournir plus de détails sur cet aspect, puisque Samsung se targue également d’offrir une diffusion spatialisée (une simulation d’un son « 3D » en fait) via l’application Milk VR.

Pour le reste, le casque s’ouvre sur l’avant afin d’y glisser son smartphone Huawei. On navigue ensuite dans le contenu VR via un pavé tactile positionné latéralement.

Pour le volet technique, Huawei annonce une latence de 20 ms et un champ de vision de 95 degrés (contre 96 degrés pour le Gear VR et 110 degrés pour les HTC Vive et Oculus Rift). On notera la présence d’un filtre anti-lumière bleue, ce qui est de nature à préserver les yeux.

Mais, Huawei compte également faire la différence avec le contenu, puisque dès le lancement, le Huawei VR permettra d’accéder gratuitement à 4 000 films, plus de 40 jeux, 350 images panoramiques et plus de 150 tours également panoramiques.

Il n’en reste pas moins qu’un effort devra être fait sur le tarif. Un domaine dans lequel Samsung s’est montré incisif avec le Gear VR proposé à 99 euros. Le fabricant chinois doit maintenant aussi communiquer sur la date de lancement et les zones où le Huawei VR sera disponible.

Huawei-VR

(Crédits photos : @Huawei et Wayne0216, Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur