Recrutement : la plate-forme Glassdoor empoche 70 millions de dollars

EntrepriseLevées de fondsManagementRessources humaines
glassdoor

Dédié à la recherche d’emploi et au recrutement, le site Web américain Glassdoor a levé 70 millions de dollars, notamment auprès de Google Capital.

La plate-forme américaine dédiée au recrutement et à l’emploi Glassdoor a amassé en un tour de table 70 millions de dollars auprès de Google Capital, la structure de financement de sociétés innovantes de la firme de Mountain View, de Tiger Global, de Battery Ventures et Sutter Hill Ventures.

Fondé en 2007, Glassdoor, basé à Mill Valley (Californie), est un site Web permettant aux chercheurs d’emploi de dénicher des offres et d’obtenir des informations sur les salaires, culture d’entreprise, conditions de travail et les processus de recrutement de sociétés, grâce au dépôt d’avis et commentaires anonymes d’internautes et de salariés. Plus de 340 000 entreprises sont ainsi référencées dans 190 pays.

Glassdoor comptabilise actuellement plus de 27 millions de membres et propose aux entreprises une version payante, Glassdoor for Employers, leur permettant de faire la promotion de leurs offres sur la plate-forme Web, de disposer d’un tableau de bord analytique, pour les aider à gérer leur marque et leur réputation d’employeur, d’entrer en relation avec les chercheurs d’emploi et leurs salariés, et de générer des campagnes de recrutement ciblées.

Plus de 2 000 marques ont fait appel aux services de Glassdoor, comme Rent A Car, Procter & Gamble, Twitter, Facebook, Dell, Chevron, HP ou encore Goldman Sachs.

Cette levée de fonds va notamment permettre à la plate-forme de continuer à s’implanter sur d’autres marchés non anglophones en 2015, après une version française lancée en octobre dernier.

 

Quizz ITespresso.fr : Maîtrisez-vous le langage high-tech ?

 

Crédit image : Tirsak – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur