Résultats Archos : une passe difficile en 2014

EntrepriseManagement
resultats-2014-archos

En dépit d’initiatives dans l’éducation, sur le segment BtoB et à l’international, Archos n’est pas parvenu à recouvrer la profitabilité en 2014.

La publication, à la mi-février, de quelques indicateurs financiers dont le chiffre d’affaires, avait donné le ton : Archos a connu un exercice 2014 difficile, marqué notamment par la dégradation de l’euro face au dollar, la rupture d’un partenariat stratégique, l’assignation en justice d’un ancien sous-traitant et l’augmentation des délais de paiement par les clients.

Malgré une progression des ventes sur le marché des smartphones (plus d’un million d’unités écoulées sur l’année), le CA global ressort à 132,1 millions de dollars ; soit une baisse de 13 % d’une année sur l’autre en périmètre constant et de 8 % en consolidant les activités de Logic Instrument – Archos ayant pris, le 23 janvier 2014, une première participation au capital de ce spécialiste français de l’électronique professionnelle (tout particulièrement les tablettes durcies).

Cette participation directe, qui conférait à Archos 34 % des droits de vote existants, a été renforcée le 6 février 2015 par le rachat de 660 000 actions et bons de souscription d’actions (BSA). Monté à 48,7 % du capital, Archos “n’a pas vocation à aller au-delà de ce niveau de participation”, selon son rapport de gestion établi ce 27 mars (document PDF, 9 pages).

Le recul du chiffre d’affaires est moins important en Europe et Amérique du Nord (- 4 %, à 107 millions de dollars) que dans le reste du monde (- 23 %, à 25,1 millions de dollars).

Principale raison évoquée pour justifier cette situation : le désengagement de l’enseigne Toys ‘R Us, qui commercialisait des produits Archos sous la marque Tabeo. Un manque à gagner de plusieurs dizaines de millions d’euros sur l’année si l’on considère que ce partenariat avait engendré 11,3 millions d’euros de revenus sur le seul 4e trimestre 2013.

La FFF ne suffit pas

En dépit d’un euro faible, Archos parvient à relever sa marge brute (+ 3,3 points, à 17,4 %). L’intégration de Logic Instrument n’y est pas étrangère, au même titre que la comptabilisation d’opérations non récurrentes (reprises de provisions et de dettes devenues sans objet), mais aussi du revenu associé à un partenariat avec la Fédération Française de Football.

Cet accord a pris effet le 30 juin 2014. Il vise notamment à équiper 18 000 clubs en tablettes numériques afin de dématérialiser les feuilles de match. Un revenu de 1,2 million d’euros a été enregistré pour la phase de réalisation de la tablette.

Pour autant, le résultat net est en forte baisse, avec des pertes à hauteur de 13 millions d’euros, contre 1,4 million en 2013. Les charges d’exploitation ont significativement augmenté, à 28,6 millions d’euros, eu égard entre autres aux frais administratifs et généraux liés à l’intégration de Logic Instrument.

Archos a également relevé ses dépenses R&D à 2,4 millions d’euros (400 000 euros en 2013). Et les frais commerciaux sont passés, en un an, de 8 à 11,7 millions d’euros.

Les autres charges opérationnelles (7,3 millions d’euros) sont principalement liées à l’assignation du sous-traitant PC Partner sur plusieurs motifs dont un constat de panne endémique sur des tablettes de génération 7 à 10. A noter enfin la progression des créances clients pour un montant de 4,1 millions d’euros : les délais de paiement s’allongent…

Pour 2015, Archos compte délivrer une croissance à deux chiffres qui lui “permettrait de recouvrer la fiabilité”. Sur les 9 filiales détenues par la société mère Archos SA, deux sont en cours de fermeture, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

La conquête se porte sur les pays à économie émergente, avec un focus sur l’Afrique à travers l’Égypte, le Sénégal, le Nigeria et l’Arabie Saoudite. Le monde de l’éducation constitue une autre priorité, au même titre que le marché des smartphones, plus particulièrement sans abonnement.

Crédit photo : Pressmaster – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur