Résultats financiers : HP dégringole

CloudData-stockageManagementPCPoste de travailStockage

HP trébuche. Sur son dernier trimestre, le constructeur américain enregistre une baisse significative de son chiffre d’affaires et de ses bénéfices. Les branches Personal Systems Group et celles liées au serveurs et au stockage en sont la principale cause.

Catastrophiques. Tel est le qualificatif qui peut s’appliquer aux derniers résultats d’HP.

Mais voyez par vous-même : un chiffre d’affaires de 30 milliards de dollars, en baisse de -7 % par rapport au même trimestre de l’année précédente, un bénéfice qui chute de 2,6 milliards à 1,5 milliard de dollars (-44% !) et une marge opérationnelle réduite de 3,7 points, à 6,8%. Si la société arrive à dégager des bénéfices sur la période, elle recule… incontestablement, met en exergue Silicon.fr.

Le matériel plombe les résultats de la firme…

C’est sans conteste la branche Personal Systems Group qui est à l’origine de ces mauvais résultats. Son chiffre d’affaires décline ainsi de 15,1% à 8,873 milliards de dollars.

Les ventes de PC baissent de 18% en volume (-19% pour les machines desktops et -18% pour les portables). Le marché grand public est le plus impacté (-25% !), devant les clients professionnels (-7%) et les stations de travail (stable).

Autres branches qui tirent la firme vers le bas, Enterprise Servers, Storage and Networking, avec une baisse du CA de 10,4% sur un an, à 5,018 milliards de dollars (-11% pour les serveurs classiques, -27% pour les serveurs critiques et -6% pour le stockage) ; mais également Imaging and Printing Group, qui plonge de 7% à 6,258 milliards de dollars de chiffre d’affaires (-15% pour les imprimantes personnelles et -10% pour les imprimantes professionnelles).

… les services les remontent

Pour rattraper cette dégringolade, HP peut compter sur ses branches Services (+1,1%, à 8,626 milliards de dollars de CA), Software (+30,5% à 946 millions de dollars de CA, une hausse portée par les résultats d’Autonomy) et sur ses HP Financial Services (+14,9% à 950 millions de dollars de CA).

C’est dans les services et le logiciel que la firme a cherché de nouveaux leviers de croissance ces dernières années. Les résultats présentés aujourd’hui confirment la justesse – et l’urgence – de cette stratégie.

 

 

Crédit photo : © Wrangler-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur