Résultats Samsung : le mobile décroche

Régulations
resultats-samsung-electronics-2013

Affecté par un ralentissement d’activité notable sur le segment stratégique du mobile, Samsung Electronics annonce, pour la première fois depuis six trimestres, une baisse annuelle de son bénéfice net.

Dans un contexte d’incertitude sur un marché des smartphones en proie à la saturation, Samsung Electronics avait tiré son épingle du jeu au 3e trimestre 2013, grâce au succès revendiqué de terminaux haut de gamme comme le Galaxy S4 et le Galaxy Note 3.

Ce sursaut contrastait avec la baisse de régime enregistrée au 2e trimestre… mais la tendance ne s’est pas prolongée. C’est tout du moins ce que laissent entrevoir les derniers résultats publiés par la filiale électronique grand public du groupe high-tech sud-coréen (document PDF, 9 pages). Au global, le chiffre d’affaires s’élève, sur la période d’octobre à décembre 2013, à 54,89 milliards de dollars, pour un résultat brut d’exploitation de 7,69 milliards de dollars, en recul de 6% sur un an.

L’activité liée aux semi-conducteurs connaît elle aussi un ralentissement : elle a généré, au 4e trimestre 2013, 1,84 milliard de dollars… contre 1,90 milliard de dollars un an plus tôt. La commercialisation d’une nouvelle génération de consoles de jeux a néanmoins stimulé la demande en DRAM, également portée par les travaux de Samsung dans la classe 20 nm (gravure de 20 à 30 nm). Le marché devrait rester porteur en 2014 avec le développement des terminaux mobiles d’entrée de gamme.

Quant aux ventes de flash NAND, elles sont restées stables grâce à l’adoption croissante des SSD (notamment dans le data center), à l’essor des tablettes numériques et aux avancées technologiques réalisées dans la classe 10 nm. L’essentiel de la contribution provient toujours du mobile : 5,07 milliards de dollars, exactement comme au 4e trimestre 2012.

Les difficultés rencontrées sur le front des smartphones sont compensées pour partie par la bonne tenue des tablettes, essentiellement en Europe et Amérique du Nord, avec en tête de liste les modèles Galaxy Tab 3 et Note 10.1, qui profitent du déploiement des réseaux mobiles (très) haut débit. Samsung s’attend désormais à une intensification de la guerre des prix, marquée par une prise de pouvoir des smartphones aux dépens des “feature phones”, tout particulièrement dans les pays émergents.

La situation devrait aussi évoluer sensiblement sur le segment du display. Comme en 2013, les ventes de solutions d’affichage dynamique et de dalles UltraHD sont appelées à progresser. Le déroulement d’événements sportifs majeurs (Jeux olympiques d’hiver, Coupe du monde de football) pourrait entraîner une hausse de la demande en téléviseurs de 60 pouces ou plus. Samsung Electronics émet davantage de réserves sur le dossier OLED, mais affiche sa confiance quant au succès de produits Premium rehaussant d’autant sa marge brute.

Au 31 décembre 2013, la société dispose de liquidités à hauteur de 40 milliards de dollars. Au cours de l’année, elle a consacré plus de 13,2 milliards de dollars à la R&D, contre tout juste 10 milliards en 2012. Une stratégie alignée sur la tournure d’un marché qui devient de plus en plus concurrentiel. L’équation se complexifie notamment sous l’impulsion de fabricants asiatiques – en tête desquels les Chinois Huawei et ZTE – qui imposent une forte pression sur les marges.

C’est dans cet esprit que Samsung a mis en oeuvre un plan d’action “sur le terrain”, en optimisant par exemple la visibilité de ses produits via des espaces de vente “in-store”, dont plusieurs ouverts dernièrement dans des boutiques du groupe de distribution américain Best Buy. Autre perspective, une prise de position plus franche sur le marché des vêtements et accessoires intelligents (“wearable technologies”), après une première incursion avec la montre connectée Galaxy Gear, commercialisée depuis fin septembre 2013.

Ce jeudi en fermeture de séance à Séoul, le titre boursier de Samsung Electronics s’affichait en recul de 2,33%, à 605,44 dollars.

samsung-resultats-t4-2013

Nouveau siège Samsung

Image 1 of 5

siege-samsung-bâtiment principal
Le bâtiment principal du siège Samsung sera plus classique, vu de l'extérieur, que celui d'Apple. Cependant il reste construit en terrasses verdoyantes et accueillantes.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de Samsung ?

Crédit illustration : Thinglass – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur