Roaming : la baisse des tarifs des appels et de l’Internet mobile continue

Mobilité

Dès ce 1er juillet, les coûts des communications mobiles baisseront dans l’Union Européenne. Un plafond pour la consommation d’Internet mobile sera aussi mis en place.

Comme l’avait entériné le Parlement européen en 2009, l’Union européenne a décidé de diminuer à partir du 1er juillet les coûts des communications mobiles en roaming (ou itinérance).

Ainsi, le coût d’un appel mobile passé entre pays de l’Union Européenne passera demain de 43 à 39 centimes la minute. Chaque appel reçu dans l’UE sera facturé 15 centimes, contre 19 centimes auparavant.

La tarification de l’Internet mobile en roaming subira elle aussi une baisse ce 1er juillet. Le prix de gros sera facturé 80 centimes par Mégaoctet téléchargé (au lieu de 1 euro en moyenne), et passera à 50 centimes en juillet 2011.

Si les SMS reçus seront gratuits, les SMS envoyés entre pays européens seront facturés 11 centimes d’euro.

Par ailleurs, pour éviter les surfacturations liées à un usage trop intensif de l’Internet mobile hors de son pays, l’Union Européenne a décidé de prendre quelques mesures préventives.

Depuis mars dernier, les opérateurs mobiles doivent fixer, en accord avec leurs clients, un montant maximal de facturation mensuelle liée à l’utilisation de leur forfait “data”. Passé ce seuil, l’accès à l’Internet mobile est automatiquement bloqué.

A partir de ce 1er juillet, ce plafonnement devient obligatoire pour tous les forfaits, pour un montant maximal de 50 euros, sauf si le client mobile a explicitement souhaité augmenter ou diminuer ce seuil.

Dans tous les cas, les opérateurs doivent envoyer à leurs abonnés un SMS d’avertissement dès lors que la consommation d’Internet mobile a atteint les 80% du maximum prévu.

En 2015, Bruxelles s’est donné pour objectif d’aligner les tarifs d’itinérance mobile sur les prix nationaux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur