Salesforce Ventures vise le vivier de start-up en Europe

CloudCRMEntrepriseMarketingStart-up
SALESFORCE.COM LOGO
2 31

Le fonds corporate de Salesforce va dédier une enveloppe de 100 millions de dollars pour investir dans des start-up européennes.

A travers son fonds corporate, Salesforce compte va consentir une nouvelle enveloppe de 100 millions de dollars dans des start-up européennes.

Les investissements seront tournées vers le cloud et la relation client, dans le prolongement du cœur de business de l’éditeur américain.

Salesforce Ventures a démarré ses activités en 2009.

Dans les 150 start-up qui ont bénéficié de son soutien, certaines sont d’origine européenne : CartoDB (transformer les données brutes en cartes interactives, Espagne), CloudSense (gestion du cycle commercial, Royaume-Uni), Cloud9 IDE (développement & cloud, Pays-Bas), NewVoiceMedia (centre de contacts dans le cloud, Royaume-Uni), Qubit (« plateforme d’optimisation de l’expérience client pour les profesionnels du marketing et du e-commerce », Royaume-Uni), Universal Avenue (création de réseaux d’ambassadeurs de marques, Suède) et YOUR SL (conseil en transformation numérique, Allemagne).

« Il y a tant d’innovation incroyable qui se passe en Europe aujourd’hui que nous voulons renforcer la prochaine génération de start-up dans le cloud tourné vers le monde des entreprises », commente John Somorjai, Vice-Président Exécutif pour les développements corporate et Salesforce Ventures.

Parmi les investissements de Salesforce Ventures figurent des pépites comme Anaplan (planning commercial), Box (stockage cloud), DocuSign (signature électronique), Dropbox (stockage cloud), Evernote (bloc-note virtuelle) ou mongoDB (base de données).

Parallèlement, Salesforce aide aussi les start-up à travers un programme dédié qui n’implique pas de volet financier en Europe (Salesforce for startup).

Si l’on ne perçoit pas de soutien à une start-up française en particulier, la firme de Marc Benioff a déjà procédé au rachat d’éditeurs français : InStranet (gestion de bases de connaissances, 2008) et EntropySoft (intégration de contenus avec passerelle SharePoint, 2013).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur