SanDisk ReadyCache : l’apologie du stockage hybride

Mobilité
Sandisk ReadyCache SSD

Avec sa solution ReadyCache, SanDisk table sur la vélocité de la mémoire flash, associée à la commodité des disques durs magnétiques dans le cadre d’une configuration hybride.

Allier la longévité et la coût au gigaoctet pour les disques durs ; la vélocité et les économies d’énergie pour la mémoire flash.

SanDisk entend allier le meilleur des deux mondes avec une solution maison : ReadyCache.

Optimisé pour les ordinateurs sous Windows 7, ce système de cache s’articule autour d’un SSD 2,5 pouces de 32 Go en SATA-III à 6 Gbit/s, destiné à s’associer au stockage magnétique dans le cadre d’une configuration hybride.

A la baguette, le logiciel ExpressCache, de Condusiv Technologies, détermine, à l’appui d’une analyse initiale, quelles applications l’utilisateur est le plus susceptible d’ouvrir à fréquence régulière. Même logique au niveau des fichiers et dossiers.

En outre, l’optimisation de la séquence d’initialisation par la mise en cache de certaines données accélérerait sensiblement le démarrage, lequel serait “jusqu’à douze fois plus rapide“, quand le délai d’extinction serait quatre fois moindre.

Une solution “complémentaire”, estime SanDisk. Les temps d’accès réduits de la mémoire flash, tout particulièrement en lecture, permettent effectivement d’augmenter le nombre d’opérations d’entrée-sortie par seconde (IOPS).

Quand un disque dur conventionnel plafonne aux alentours des 100 Mo/s en lecture séquentielle, les SSD actuels dépassent les 400 Mo/s.

L’écart est moins perceptible en écriture (tout au plus quelques dizaines de mégaoctets), mais SanDisk perpétue là une tendance que suit une part croissante des constructeurs.

Ainsi, Fujitsu s’est essayé à l’alliance d’un disque dur et d’un SSD de 32 Go dans ses ultrabooks UH572 et U772, série Lifebook. Asus a fait de même avec sa gamme Zenbook UX.

Dell a exploré le concept dans son XPS One 27, un ordinateur tout-en-un présenté à l’IFA, doté d’un disque dur de 2 To et d’un module mSATA de 32 Go censé améliorer la réactivité du système.

Le SanDisk ReadyCache s’affiche à 49,99 euros TTC.

SSD SanDisk ReadyCache


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur