SAP injecte 1 milliard de dollars dans son fonds Sapphire Ventures

EntrepriseLevées de fonds
sapphire-ventures
3 27

Le fonds Sapphire Ventures, financé exclusivement par SAP, lève 1 milliard de dollars, dont environ un tiers sera exploité en capital-risque.

700 millions de dollars en capital-développement ; 300 millions en capital-risque : ainsi Sapphire Ventures compte-t-il allouer le milliard de dollars que vient d’injecter SAP.

L’éditeur allemand est seul investisseur dans ce fonds né en son sein il y a vingt ans et qui avait officiellement pris son indépendance en janvier 2011, réunissant, dans la foulée, une première enveloppe de 353 millions de dollars, additionnée, deux ans plus tard, d’un investissement de 651 millions de dollars.

Depuis sa « sortie » du giron de SAP, Sapphire Ventures a financé, avec des tickets de 10 à 25 millions de dollars, plusieurs dizaines de sociétés, dont 15 sont entrées en Bourse. Pour Box, Fitbit, Square et Apigee (dont Google vient de s’emparer), c’était en 2015.

Dans le portefeuille figurent aussi une vingtaine d’exits par fusion-acquisition. On relèvera LinkedIn et Ping Identity (tous deux acquis au printemps, respectivement par Microsoft et par Vista Equity Partners), ainsi que Jaspersoft (tombé dans l’escarcelle de TIBCO en 2014).

Sapphire Ventures a également accompagné une société d’origine française et venue se développer aux États-Unis : Criteo et ses solutions de publicité digitale. Officiellement, son dernier investissement porte sur Qubit (big data appliqué à l’optimisation de l’expérience client), dans le cadre d’un tour de table de 40 millions de dollars.

Comme le souligne TechCrunch, d’autres pointures du capital-investissement dans la Silicon Valley ont levé, cette année, près d’un milliard de dollars, voire davantage. Illustration avec Founders Fund, Lightspeed Venture Partners, Accel Partners, Andressen Horowitz… et Norwest Venture Partners, qui a, comme Sapphire Ventures, la particularité de n’être alimenté que par un seul acteur. En l’occurrence, la banque Wells Fargo.

Crédit photo : Yuval Helfman – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur