Sécurité des données : BlackBerry jette son dévolu sur WatchDox

EntrepriseFusions-acquisitions
securite-it-symantec-2015

BlackBerry vient de faire l’acquisition de la start-up WatchDox afin d’intégrer sa technologie relative au partage sécurisé de fichiers dans BES12.

C’est confirmé, la start-up israélienne WatchDox tombe dans l’escarcelle de BlackBerry, qui réalise ainsi sa 25ème acquisition.

Une acquisition placée ici sous le signe de la sécurité des données et du partage de fichiers en interne et en externe pour les sociétés et autres organisations.

BlackBerry n’a pas divulgué le montant de la transaction. Toutefois, le site Geektime indique un montant de 150 millions de dollars, tandis que le site israélien Globes penche plutôt pour 100 millions de dollars.

Pour le groupe canadien, cette acquisition fait suite à celle de Certicom puis de Secusmart, deux sociétés spécialisées dans la sécurité précisément.

« Cette acquisition représente une autre étape clé faisant évoluer BlackBerry comme plateforme de choix pour les logiciels et applications sécurisés de communication mobile, avec un support de tous les appareils et systèmes d’exploitation. Avec l’acquisition l’an passé de Secusmart, le partenariat avec Samsung, nos propres efforts de développement interne et maintenant l’acquisition de WatchDox, nous avons désormais les capacités pour assurer des communications sécurisées de bout-en-bout pour la voix, le texte, la messagerie, les données et maintenant la synchronisation et le partage de fichiers en entreprise,” a déclaré John Chen, président exécutif et P-DG de BlackBerry, dans un communiqué.

Créé en 2008 sous le nom de « Confidela », la start-up, dont le quartier général est basé à Palo Alto en Californie, a développé la solution logicielle WatchDox en 2009, avant de rebaptiser la société sous ce nom.

Elle a levé 36 millions de dollars grâce à un pool d’investisseurs comprenant notamment : Blackstone Group, Gemini Israel Ventures, Millennium Technology Value Partners, Shasta Ventures ainsi que Shlomo Kramer.

Shlomo Kramer est d’ailleurs président du conseil d’administration de WatchDox et a auparavant co-fondé Trusteer, une autre société spécialisée dans la sécurité avant que celle-ci n’entre dans le giron d’IBM en août 2013 (pour un montant de 700 millions de dollars).

WatchDox assure le partage sécurisé des fichiers au sein des sociétés et organisations grâce à sa solution logicielle cross-plateforme. La sécurité des données s’étend au-delà du périmètre des sociétés grâce à un système de DRM (Digital Rights Management) intégré aux fichiers.

John Chen de déclarer : « BlackBerry étend constamment son potentiel relatif à la sécurité des données de sorte que cela permette une plus forte collaboration et plus de partage plutôt que de créer des restrictions. »

C’est justement cette technologie que BlackBerry va intégrer dans son service d’EMM (Enterprise Mobility Management) BES12 (BlackBerry Enterprise Service 12). Le staff de 100 personnes de WatchDox basé en Israël sera également mis à contribution pour développer les opérations de recherche et développement.

 

(Crédit photo : bluebay – Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur