SFR prépare la deuxième manche face à Free Mobile

Régulations
SFR - mobile - ADSL - fibre - operateur

Tant sur le fixe que sur le mobile, SFR repart à l’offensive commerciale et rationalise son catalogue d’offres.

Comment SFR compte redorer son blason ?

La filiale télécoms du groupe Vivendi relance l’offensive sur le front commercial pour “devenir l’opérateur numérique de référence” et retrouver “l’esprit pionnier”.

Free Mobile a fait du mal à SFR, tant sur le plan du management (départ de l’ancien P-DG Frank Esser) que du business (performances affaiblies).

Lors d’une conférence de presse organisée hier, Stéphane Roussel, P-DG de SFR, a dévoilé une stratégie de (re)conquête, qui tourne sur quatre points résumés par Silicon.fr : “simplification des offres”, “montée en gamme des services”, “consolidation du leadership sur le réseau” (SFR lancer la 4G LTE à Lyon en novembre), “offre de nouveaux usages numériques”.

Bye bye la Neufbox. Désormais, la box SFR version Evolution reste l’unique vedette. Elle est proposée à 29,99 euros TTC par mois en mode dégroupé (5 euros de plus pour les non dégroupés).

Sans compter des options : 3 euros supplémentaire pour la version fibre, 5 euros pour les appels vers les mobiles et 3 euros pour la location du décodeur TV.

La rationalisation concerne aussi les offres mobiles dont la segmentation client avait été poussée à son paroxysme : en deux ans, SFR est passé de 32 offres à 6 (3 forfaits “de base” et 3 forfaits “premium”).

La base se résume 1 heure de communication pour 14,99 euros TTC, 2 heures et 500 Mo de données pour 24,99 euros et appels illimités et 500 Mo pour 39,99 euros.

Les forfaits haut de gamme sont tous en illimités, avec connexion au réseau 3G Dual Carrier ( “jusqu’à 42 Mbit/s”), mise à disposition d’un service “Multisurf” (deux cartes SIM pour téléphone et tablette) et 2 Go de stockage cloud chez Dropbox (spécialiste américain pour le stockage de fichiers).

Les tarifs frôlent les 50, 70 et 90 euros pour 2 Go, 4 Go et 6 Go de données mensuelles consommées respectivement.

” Avec des offres simples et uniquement basées sur le prix, Free a incontestablement remporté le premier round médiatique. Aujourd’hui, nous accélérons notre offensive”, déclare Stéphane Roussel dans une interview accordée au Figaro.

“En simplifiant nos offres et en rendant nos abonnés plus autonomes, nous allons mieux les satisfaire et donc les fidéliser. Nous allons également simplifier et enrichir nos offres auprès des PME et TPE.”

Face à Free Mobile, SFR poursuit l’exploitation des offres “Red” sans engagement. Là aussi, SFR se refuse à toucher aux tarifs et préfère augmenter l’offre volume. Lesquels passent de 500 Mo à 1 Go pour l’illimité voix à 19,90 euro TTC, et de 1 Go à 3 Go pour le forfait à 24,90. La version voix 2 heures et SMS/MMS illimitée reste à 9,90 euros.

SFR revendique plus de 6 millions d’abonnés aux “Formules Carré”, 460 000 clients “Red” et 150 000 clients de Buzz Mobile (en direction des communautés étrangères).

———– Quiz ITespresso.fr ————-
Connaissez-vous vraiment SFR ?
Evaluez vos connaissances sur notre quiz spécial sur l’opérateur télécoms
——————————————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur