Snapchat : une « levée de fonds – marathon » est confirmée

EntrepriseLevées de fondsMarketingPublicitéSocial Media
snapchat
3 1

L’intérêt des investisseurs pour Snapchat ne se dément pas au regard de cette levée de fonds de 1,8 milliard de dollars étalée sur un an. Malgré quelques interrogations sur les chiffres.

La levée de fonds de Snapchat est confirmée. Même s’il faut se méfier du niveau de la valorisation…L’app de partage de photos et de vidéos, particulièrement utilisée par les jeunes mobinautes, a bouclé une levée de fonds de 1,8 milliard de dollars. En fait, il s’agit de la fin d’un processus de financement qui s’est étalé sur un an, suggère The Wall Street Journal.

Parmi les investisseurs figurent les fonds Sequoia Capital, Spark Capital, Meritech Capital Partners et Dragoneer Investment Group. Alors que nous avions évoqué auparavant d’autres participants comme General Atlantic, Sequoia Capital, T. Rowe Price, Lone Pine, Glade Brook Capital, IVP, Coatue Management et Fidelity.

Plus tôt dans la semaine, TechCrunch avait évoqué une levée de fonds de 200 millions de dollars. A priori, le site média disposait d’une vue parcellaire d’un plus gros financement d’un montant d’1,8 milliard de dollars.

Selon le WSJ, la valorisation de Snapchat passe à environ 18 milliards de dollars (moins que l’estimation de TechCrunch qui pariait sur 20 milliards).

La plateforme communautaire, qui a installé son siège social à Los Angeles, revendique 110 millions d’utilisateurs actifs par jour (décembre 2015) et dix milliards de vidéos vues par jour.

Le montant global de financement consenti à Snapchat depuis son démarrage en 2011 diverge également en fonction des supports médias : TechCrunch parlait encore récemment de 1,5 milliard de dollars injectés dans le réseau social. Tandis que le WSJ évoque le double (presque trois milliards de dollars).

Cette année, le chiffre d’affaires de Snapchat, qui fonde son développement sur la publicité, pourrait atteindre une fourchette de 250 à 300 millions de dollars. C’est quatre fois plus comparé à 2015.

En termes de prévisions sur 2017, on passerait sur une tranche large de 500 millions de dollars à un milliard…En matière de chiffres, le réseau social co-fondé d’Evan Spiegel laisse planer des doutes.

(Crédit photo : 360b – Shutterstock.com)

(Article co-rédigé par Rénald Boulestin et Philippe Guerrier)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur