Snapdragon 810 : un premier smartphone de référence signé Qualcomm

Mobilité

Avec son smartphone de référence équipé du Snapdragon 810, Qualcomm nous en apprend plus sur les modèles haut de gamme qui sortiront en 2015.

Alors qu’Apple avait fait ses premiers pas vers l’architecture 64 bits avec le SoC A7, Qualcomm lui avait emboité le pas avec la plate-forme Snapdragon 410. Le constructeur américain avait ensuite dévoilé sa future offre haut de gamme en 64 bits avec le Snapdragon 810.

Succèdant au Snapdragon 805 (présent notamment dans le Samsung Galaxy Note 4), c’est bien cette puce qui est embarquée dans le smartphone de référence dévoilée par Qualcomm. Il s’adresse aux développeurs soucieux de tester et optimiser leurs applications avec un terminal qui augure de ce que devraient être les smartphones Android haut de gamme de 2015.

Pour rappel, il allie 4 coeurs ARM Cortex-A57 cadencés ici jusqu’à 2,8 GHz (pour les tâches gourmandes en ressources hardware) à 4 autres Cortex-A53 (pour des tâches plus « légères ») suivant un agencement big.LITTLE.

Il est aussi équipé du GPU Adreno 430 qui supporte l’OpenGL ES 3.1 et permet d’afficher de la 4K. Par rapport à son prédécesseur, l’Adreno 420, il offre, selon Qualcomm, des performances graphiques 30% plus élevées, une performance pour le GPGPU compute 100% plus rapide tout en réduisant la consommation électrique de 20%.

Qualcomm a fait appel au constructeur canadien Intrinsyc pour développer ce smartphone qui affiche un tarif de 799 dollars et sera livré d’ici décembre 2014.

Aucune concession n’a été faite sur cet appareil équipé de toutes les technologies avancées d’aujourd’hui et de demain.

Le smartphone présenté comme un MDP/S (Mobile Development Platform Smartphone) dispose d’un écran de 6,17 pouces affichant une définition QHD (2560 par 1600 pixels).

Cela se traduit par une résolution de 490 ppp (pixels par pouce). Equipé de 4 Go de mémoire vive LP-DDR4, il s’agit du premier terminal du marché à disposer de DDR4 grâce au Snapdragon 810 qui est le seul SoC actuel à pouvoir gérer ce type de mémoire.

Ce MDP/S fait l’étalage de tout ce dont est capable le Snapdragon 810. Il peut afficher de la 4K en externe via HDMI 1.4 (limitée à 30 ips), supporte le Wi-Fi 802.11ac avec le MIMO, le Bluetooth 4.1, l’USB 3.0, le NFC ainsi que la dernière version de Qualcomm IZat (plate-forme permettant la localisation indoor).

Son double ISP (Image Signal Processor) gère par ailleurs un APN principal avec capteur de 13 mégapixels (stabilisation optique et double flash LED) et un autre en façade de 4 mégapixels. Des capteurs qui lui donnent des prédispositions pour la captation vidéo en 4K/Ultra HD à 30 ips (images par seconde) ou en 1080p à 120 ips.

On trouve aussi un lecteur d’empreintes digitales sur son dos, un emplacement pour microSD, un émetteur à ultrasons pour la reconnaissance des gestes… Le terminal est également bardé de capteurs, dont un pour mesurer les rayons UV et un autre pour l’humidité.

Le MDP/S de Qualcomm est alimenté par une batterie de 3020 mAh et supporte la technologie de recharge QuickCharge 2.0.

Ce modèle de référence pour les développeurs mais aussi pour les constructeurs qui pourront s’en inspirer n’embarque toutefois pas de modem. Mais, les smartphones haut de gamme qui seront équipés du Snapdragon 810, devraient, eux, s’appuyer sur le nouveau modem Gobi 9×45 du constructeur pour de la 4G LTE de catégorie 10 (450/100 Mb/s).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur