La tablette HP Slate marche sur les plates-bandes de l’iPad

CloudMobilitéTablettes

Les caractéristiques techniques de la tablette tactile de HP, la Slate, prennent le pas sur celle proposées par l’iPad d’Apple, pour un prix, à première vue, inférieur.

L’iPad d’Apple, officiellement lancé aux Etats-Unis le 3 avril dernier, semble avoir ouvert la voie à la déferlante des tablettes numériques. HP aura la sienne, la Slate, tout comme Samsung, Microsoft, Sony et Archos.

Ainsi, le site Engadget.com vient de dénicher des documents internes HP révélant les caractéristiques techniques de la tablette Slate, qui tourne sous Windows 7 Home Premium.

Disposant d’un écran tactile WSVGA multi-touch de 8,9 pouces (contre 9,7 pouces pour l’iPad), la Slate est propulsée par un processeur Intel Atom Menlow Z530 cadencé à 1,6 GHz, plus puissant donc que la puce A4 cadencée à 1 GHz de la tablette tactile d’Apple.

La tablette de HP dispose de 32 à 64 Go d’espace de stockage, pour une RAM de type DDR2 évaluée à 1 Go.

Du côté de la connectique, la HP Slate reste classique mais bien fournie, avec son Wi-Fi 802.11 b/g, le Bluetooth 2.1, la 3G en option, comme sur l’iPad, et un module GPS. Toutefois, l’avantage cette fois-ci semble se situer du côté de la tablette d’Apple, qui affiche des standards Wi-Fi plus poussés, en supportant le 802.11 b/g et n.

En revanche, la tablette de HP a des cartes à jouer du côté de la place accordée aux périphériques. Contrairement à l’iPad, la HP Slate est dotée d’un lecteur de cartes mémoire SDHC, d’un port USB 2.0, d’un emplacement pour carte SIM, de deux capteurs photo sur la façade et d’une webcam, qui fait défaut à l’iPad.

En outre, à capacité de stockage équivalente, la Slate devrait coûter moins chère que l’iPad. La version de 32 Go de la Slate reviendrait à 549 dollars, contre 599 dollars pour la tablette d’Apple. La version de 64 Go de la tablette de HP coûterait 599 dollars, pour 699 dollars pour l’iPad.

HP réplique donc à la vague iPad qui vient de déferler sur les Etats-Unis, avec une tablette qui dispose, du moins du côté hardware, d’un peu plus d’atouts que l’iPad.

Le constructeur américain n’a pas encore dévoilé la date de sortie de sa Slate, mais celle-ci pourrait voir le jour avant cet été, histoire de ne pas laisser le champ libre à Apple, qui a réussi, le jour de son lancement, à écouler quelques 300 000 iPad outre-Atlantique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur