Tim Cook (Apple) plus optimiste sur la e-santé que sur le paiement mobile

Entreprise

Lors de son AG annuelle, Apple a abordé ses perspectives autour des smartwatchs… sous l’angle de la santé connectée plutôt que de la « société sans cash ».

Le cash, en voie de disparition ?

Tim Cook, principal dirigeant d’Apple, s’était montré incisif à ce sujet lors de l’assemblée générale 2016 du groupe ; lequel allait, selon ses propos, « tuer » les espèces sonnantes et trébuchantes.

Deux ans plus tard, le discours est plus mesuré : l’intéressé déclare espérer « être encore là » quand viendra l’échéance, non sans reconnaître que le paiement mobile s’est développé « moins vite » qu’il ne l’avait imaginé.

Ses perspectives sont plus favorables dans le domaine de l’informatique qu’on qualifie de vestimentaire (« wearables ») : le niveau d’activité d’Apple avoisine désormais « celui d’une société du Fortune 300 » – en d’autres termes, de la 300e plus grande entreprise américaine en termes de revenus.

Les données financières pour l’exercice fiscal achevé le 30 septembre dernier donnent une idée de la dynamique du business.

Les « wearables », en l’occurrence l’Apple Watch, sont inclus aux côtés de l’Apple TV, de l’iPod touch, des équipements Beats et des accessoires, dans un segment « autres produits » qui a dégagé un chiffre d’affaires de 12,863 milliards de dollars, en croissance annuelle de 16 %*.

Ils ne représentent encore qu’une petite partie des revenus globaux, annoncés à 229 milliards de dollars (+ 6 %), pour une marge brute à 38,5 % (- 0,5 point) et un bénéfice net frôlant les 50 milliards (+ 6 %).

HomePod : il était temps ?

À s’en fier aux estimations croisées de plusieurs cabinets d’études, le marché des « wearables » souffre la comparaison avec celui des assistants vocaux, qu’Apple vient tout juste d’investir.

La firme entrevoit toutefois, dans ses montres connectées, un levier de développement sur le secteur de la santé, où elle compte « apporter sa contribution à terme ».

Un écosystème se constitue progressivement autour de l’Apple Watch, d’ailleurs décrite comme « votre meilleur atout forme et santé » sur le site commercial français (et comme « l’appareil ultime pour une vie en bonne santé » aux États-Unis).

Pour Tim Cook, qui fêtera le mois prochain ses 20 ans chez Apple, l’assemblée générale organisée ce 13 février 2018 aura aussi été l’occasion de revenir sur la charge de 38 milliards de dollars anticipée avec le rapatriement de fonds offshore dans le cadre de la réforme fiscale aux États-Unis. Mais pas de répondre à la question d’un actionnaire sur d’éventuels projets autour de la blockchain…

Le dirigeant a perçu une rémunération d’environ 13 millions de dollars – dont plus des trois quarts en variable – sur l’exercice 2017. Il dispose de près de 200 millions de dollars en actions et autres titres non encore arrivés à maturité.

* Apple ne communique pas de volumes de ventes pour ses smartwatchs. IDC les a estimés à 2,7 millions d’unités sur le 3e trimestre 2017, contre 1,8 million un an plus tôt.

Crédit photo : afagen via VisualHunt.com / CC BY-NC-SA


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur