Twitter supprimerait encore des postes

LicenciementsManagementMarketingSocial Media
twitter-licenciements-resultats
4 1

300 postes seraient sur la sellette chez Twitter, qui publiera ses résultats non pas à la clôture, mais avant l’ouverture des marchés boursiers américains.

Twitter n’attendra pas, ce jeudi, la clôture des marchés boursiers américains pour publier ses résultats trimestriels.

L’annonce se fera avant l’ouverture. Il sera en l’occurrence 7 heures du matin à New York (GMT-8)… et 4 heures sur la côte Ouest.

Raison évoquée : les analystes auraient fait pression dans ce sens face au nombre important de sociétés – dont Google et Amazon – qui doivent présenter leurs résultats ce même jour.

D’après Bloomberg, il faudrait plutôt y voir un lien avec de probables suppressions de postes : Twitter pourrait se séparer de 8 % de son effectif, soit environ 300 personnes.

TechCrunch suggère que l’équipe commerciale est en première ligne, à défaut d’avoir atteint les performances escomptées* depuis octobre 2015 et le retour aux affaires de Jack Dorsey.

L’intéressé, qui avait repris les commandes de la société tout en conservant son poste à la tête de Square (paiement électronique), avait rapidement procédé à une première coupe sombre dans la masse salariale, touchant essentiellement les ingénieurs. Il avait ensuite « remotivé » les employés en leur cédant un tiers de ses actions, soit 1 % du capital de Twitter.

Problème : il devient de plus en plus difficile de jouer de cet argument d’intéressement. Le titre a cote aujourd’hui autour de 18 dollars sur le NYSE, loin de son niveau d’introduction à 26 dollars le 7 novembre 2013.

L’action avait pris des couleurs sur fond de rumeurs de rachat par Salesforce, Google ou encore Disney. Mais aux dernières nouvelles, aucun de ces candidats pressentis n’a déposé d’offre. Salesforce, qui avait la faveur des pronostics, a même officiellement déclaré ne plus s’intéresser à Twitter.

* Twitter a perdu plus de 2 milliards de dollars entre 2011 et 2015, selon son dernier rapport annuel. Surtout, les indicateurs restent dans le rouge : les pertes avoisinent 80 millions de dollars sur le 2e trimestre 2016.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur