Uber bientôt sur l’autoroute Facebook Messenger ?

Cloud
facebook

Le réseau social songerait à intégrer, dans son outil de messagerie instantanée, le service de réservation de véhicules de tourisme avec chauffeur exploité par l’Américain Uber.

Présent dans 42 pays avec plus d’une centaine de villes couvertes dont Paris, Uber aurait retenu l’attention de Facebook : le réseau social envisagerait d’intégrer le service de réservation de véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) dans son outil de discussion instantanée Messenger.

Les sources “proches du dossier” qui se sont confiées à Re/code évoquent un premier contact entre Mark Zuckerberg et Travis Kalanick, CEO respectifs de Facebook et d’Uber. A l’heure actuelle, la concrétisation du projet reste néanmoins d’autant plus incertaine que les discussions n’en sont encore qu’à un stade “préliminaire” autour d’un concept et d’un modèle économique*.

Pour Uber, ce partenariat serait l’occasion d’agrandir sa clientèle potentielle : 200 millions d’utilisateurs à fin avril 2014 pour Facebook Messenger. Soutenu par Google à hauteur de plus d’un milliard de dollars, le spécialiste du VTC – dont l’offre entre en concurrence avec les sociétés de taxis traditionnelles – est familier de tels accords d’intégration. Début mai, des données relatives à son service étaient intégrées dans l’outil de cartographie-GPS Google Maps.

Avec ce système, il n’est pas possible de procéder à une réservation directe, mais un seul tapotement sur l’écran tactile suffit à ouvrir l’application Uber… où à rediriger vers l’App Store / Google Play pour lancer l’installation. Une stratégie similaire pourrait être adoptée avec Facebook, qui aurait là l’occasion d’augmenter son audience tout en collectant éventuellement des informations clients précieuses dans l’optique de futures initiatives autour du e-commerce. Illustration avec les expérimentations menées depuis la semaine dernière autour d’un bouton “J’achète” permettant d’acquérir des produits sans avoir à quitter le réseau social.

En montant des passerelles avec Uber, Facebook franchirait surtout une nouvelle étape dans la monétisation de Messenger, priorité pour les mois à venir, tout du moins dans le discours tenu aux investisseurs parallèlement à la présentation des résultats financiers du 2e trimestre. Des ambitions illustrées début juin avec le recrutement de David Marcus (ex-président de PayPal) pour gérer le business de la messagerie instantanée.

* Ledit “concept” s’inspire fortement des liens noués par l’éditeur chinois de la solution de messagerie instantanée WeChat avec la société créatrice de l’application Didi Cache, qui permet de réserver des taxis.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur la publicité en ligne ?

Crédit photo : Quka – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur