Vidéo à la demande : Orange planche sur sa plate-forme Welles

Mobilité

Orange Vallée devrait inaugurer dès cet automne son service de vidéos en ligne Welles, financé par la publicité. Films, séries TV, émissions et vidéos d’amateurs seront au rendez-vous.

Comme le révélait déjà ITespresso.fr en mai dernier, Orange va à son tour entrer de plain pied dans l’univers de la vidéo en ligne en proposant son propre site baptisé Welles, vraisemblablement à l’automne prochain. Face à des mastodontes comme YouTube et Dailymotion, le service développé par Orange Vallée, l’entité de l’opérateur en charge de la création de projets Internet, se veut pléthorique, en multipliant les contenus audiovisuels.

Disponible via Internet ou grâce aux set-top boxes, comme la LiveBox, Welles devrait proposer, selon le quotidien Les Echos, pas moins de 500 000 vidéos lors de son lancement. Pour satisfaire tous les désirs, les internautes pourront retrouver des vidéos d’amateurs, comme sur Dailymotion et sa plate-forme MotionMaker, mais aussi des contenus fournis par des grands groupes de médias et des chaînes de télévision, à l’image de ce que propose le site américain Hulu.com.

Toute comme Hulu.com, la plte-forme de vidéos d’Orange devrait se financer grâce à la publicité. Welles devrait ainsi diffuser des films, des séries TV ou encore des émissions. Dans cette optique, Orange serait en discussions pour conclure des partenariats avec des studios et des chaînes de télévisions. Rappelons que pour son bouquet premium Orange Cinéma Séries, inauguré en novembre dernier, l’opérateur avait réussi à s’entendre avec deux majors de ce secteur : HBO et la Warner.

Pour fidéliser les internautes, l’opérateur veut aussi jouer la carte de la différence. “Contrairement à Hulu, qui produit et diffuse les contenus des grands studios, nous, nous ne sommes que des distributeurs de contenus“, a expliqué au Echos Jean Donadieu de Lavit, le directeur marketing d’Orange Vallée. “Nous voulons aller plus loin en proposant aux internautes de créer leur propre programmation” . Ainsi, selon le quotidien, Welles devrait permettre de programmer les heures de diffusion des contenues choisis. Pour l’aspect communautaire, la plate-forme pourrait également proposer un système de forum ou de tchat.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur