Vidéo Jean-Philippe Baert – Salesforce : « L’Internet des objets produit des données pour le marketing »

Marketing
jean-philippe-baert-salesforce
1 13

E-Commerce Paris 2015 : vice-président marketing cloud Europe du Sud chez Salesforce, Jean-Philippe Baert revient sur la place de l’IoT dans la stratégie de sa société.

Salesforce aura accueilli plus de 170 000 clients, « dont une grosse délégation française », la semaine dernière dans le cadre de son rendez-vous annuel Dreamforce.

L’éditeur américain était représenté sur le salon E-Commerce Paris 2015 par son vice-président marketing cloud pour l’Europe du Sud, Jean-Philippe Baert.

L’occasion de revenir sur les annonces faites autour de l’Internet des objets comme « producteur de données » au service de la stratégie marketing des entreprises.

Salesforce inscrit l’IoT dans une stratégie cross-canal qui intègre, selon Jean-Philippe Baert, « des centaines d’éléments », du social au mobile en passant par l’e-mail et les centres d’appels.

Certains clients de l’éditeur exploitent des canaux plus insolites : le groupe bancaire espagnol BBVA a connecté ses distributeurs automatiques de billets à la plate-forme Journey Builder de Salesforce pour maintenir le contact avec les clients. Sony a fait de même avec… la manette associée à sa console PlayStation.

Souvent lié à des domaines industriels, l’IoT tend de plus en plus vers le consommateur, à en croire Jean-Philippe Baert, qui cite l’exemple des voitures connectées tout en évoquant la technologie Beacon, exploitée entre autres par Celio.

Salesforce intervient de l’agrégation des données jusqu’à leur traitement, « d’où qu’elles viennent », l’IoT étant, une fois encore, un canal parmi d’autres.

A chaque client son exploitation de l’offre : alors que General Electric l’applique à ses moteurs d’avions, Philips la déploie en lien avec des objets médicaux comme les brosses à dents connectées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur