Vie privée : Facebook veut renforcer la gestion des données personnelles

Mobilité

Pour rassurer ses membres, Facebook compte encore une fois renforcer et simplifier ses paramètres de gestion des données personnelles de ses membres.

Facebook a publié un nouvel article sur son blog détaillant les actions prises pour protéger les données personnelles de ses utilisateurs.

Des militants pour le respect des données personnelles ont fait part de leurs doléances à Mark Zuckerberg, le P-DG et fondateur de Facebook, le 16 juin dernier, demandant au réseau social d’exercer plus de contrôle sur les informations partagées sur le site.

En réponse, Facebook a publié une lettre ouverte. Cette semaine, Facebook tente de mettre fin aux inquiétudes suscitées par la gestion contestable des données privées de ses membres.

L’article du blog publié le 18 juin décrit comment le réseau social tente de fournir plus de garanties et de contrôle sur les informations à ses utilisateurs. “Nous avons récemment lancé une version simplifiée des options de partage des informations en réponse aux plaintes”, explique Monica Horak, membre de l’équipe “Utilisateurs” de Facebook.

“Facebook offre deux façon de contrôler quelles informations sont partagées avec les applications et les sites Web”. La première est la boîte de dialogue qui s’affiche dès que l’on utilise une application pour la première fois. Cette boîte demande la permission avant d’accéder aux informations personnelles. La seconde est la page des options, qui, avec d’autres contrôles, permet aux utilisateurs d’ajuster les données qui seront accessibles à travers les pages de leurs amis.

Facebook veut aussi protéger ses utilisateurs des logiciels malveillants. “Les options de partage ne sont pas une façon efficace de lutter contre les liens malicieux et le spam, donc nous avons mis au point d’autres défenses”, explique Monica Horak.

“Nous avons des système automatiques capables de détecter des comptes Facebook contaminés qui envoient du spam”, souligne-t-elle.

Facebook mentionne aussi “un nouveau modèle de permission des données” prévu être lancé auprès de tous les développeurs d’ici quelques semaines. Il s’agirait d’une option permettant de complètement bloquer les applications et les sites pour éviter que les informations d’un membre Facebook ne soient partagées.

Tout ces échanges, changements et retours en arrière viennent après une refonte du site en mai qui a introduit des options de contrôle des informations personnelles plus détaillées.

Pendant ce temps, les législateurs américains pousse la Federal Trade Commission à prendre des actions concernant le contrôle de la vie privée du réseau social.

Ces attaques ont forcé Mark Zuckerberg à faire son mea culpa :“[…] nous évoluons le plus rapidement possible pour répondre aux besoins de cette communauté Facebook avec de nouvelles façons de rester connecter au Web social et entre nous. Parfois, nous allons trop vite[…]”, s’était-il justifié. “Notre intention était de vous apporter beaucoup de contrôles granulaires ; mais ce ne n’est peut-être pas ce que vous attendiez. Nous avons simplement manqué notre but”.

Adaptation d’un article EWeek UK en date du 21 juin 2010 : Facebook continues to tout privacy improvements


Auteur : myriam
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur